TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE.

TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE. dans Tarzan et les jeux de la jungle. xugdprpu

TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE.

Le jour se lève. Dans la jungle africaine, il n’y a pas un bruit dans les arbres. Tarzan et sa famille gorille dorment encore. Mais pas pour longtemps…

Le soleil commence à pointer et Tarzan et ses amis ouvrent les yeux. A peine réveillés, ils sautent dans les arbres en chahutant et prêts pour une journée de jeux !

Tout ce tapage fait grogner Kerchak, le chef des gorilles qui aimerait encore continuer un peu son sommeil. Alors la douce Kala, la maman gorille qui a recueilli Tarzan, fait taire les enfants et les envoie cueillir des noix de coco pour leur petit déjeuner.

Tarzan et Tok, sa meilleure amie demande pardon. Il vaut mieux ne pas mettre Kerchak en colère ! Mais pas plus tôt à terre, Tarzan et Tok commencent à chahuter et à rire aux éclats.

 » Le premier arrivé aux cocotiers !  » crie la petite gorille. Tarzan et ses amis Flynt et Mungo s’élancent derrière elle. Arrivés au pied des cocotiers Tok les défie :  » Le dernier en haut est une banane pourrie !  » Les quatre amis s’élancent à l’assaut des troncs.  » Prum !  » jubile Tok en brandissant une noix de coco.

De retour au sol, Tarzan regarde sa noix de coco et son sourire s’élargit :  » Tu as peut-être cueilli la première, Tok, mais moi j’ai trouvé la plus grosse !  » Celà ne plait pas du tout à la petite gorille et elle est énervée.

Puis c’est Mungo qui s’écrie : Regardez ! J’ai découvert ma noix de coco le premier !  » Cette fois Tok est furieuse. La vantardise c’est quelque chose que Tok ne supporte pas chez les autres…

Tok prend alors sa noix de coco et la brise contre une branche au-dessus de Mungo … qui prend alors une douche de lait de coco.

 » Oh ! pardon dit Tok ravie. Je voulais juste voir s’il y avait plus de lait dans ma noix de coco… » Ces mots et son geste déclanchent une dispute interminable entre Tok, Mungo et Flynt. Tarzan soupire… Ses amis adorent se disputer, au poinr que parfois ils en oublient de jouer.

Soudain Tarzan a une idée pour les faire arrêter :  » On essaye de vouloir prouver qu’on est le meilleur. Pourquoi on ne ferait pas un concours pour savoir qui est vraiment le meilleur en tout ? Ce serait drôle ! « 

Bon d’accord dit Tok en regardant autour d’elle.

 » Tiens si on essayait de soulever ces pierres pour voir qui est le plus fort ?  » fanfaronne Tok.

La petite gorille est sûre de gagner à ce jeu là. Les pierres sont très lourdes surtout pour Tarzan. Mais pour Tok, c’est un jeu d’enfant !

 » Alors… Qui est le meilleur souleveur de pierres de toute la jungle ?  » s’écrie-t-elle. A ce moment là, elle se sent soulevée de terre avec sa pierre !

 » Moi !  » dit une voix. C’est Tantor l’éléphant, le plus fort de tous. C’est bien lui le plus fort, aucun doute !

Tok explose :  » Tu ne vois pas que l’on est entrain de jouer ?  » Il y a tant de colère dans sa voix que Tantor est blessé. Ses yeux se remplissent de larmes.

 » Je voulais juste jouer avec vous.  » répond Tantor.

Tarzan réconforte le petit éléphant :  » Bien sûr que tu peux jouer avec nous ! Les jeux de la jungle sont pour tout le monde. « 

Et Tok un peu honteuse ajoute :  » Tu as raison, je suis désolée. Il peut jouer aussi.  » Les cinq amis sont donc à la recherche d’un nouveau jeu.

 » Bon, on a fait l’épreuve du poids, maintenant que faisons nous ?  » dit Tarzan.

Tantor aperçoit un étang au loin :  » Pourquoi pas un concours de jet d’eau ? « s’exclame Tantor.

 » Mais Tantor on n’a pas de trompe ! «  fait remarquer Tarzan.

Tarzan a une meilleure idée. Il montre du doigt l’étang :  » Voyons qui est le meilleur nageur. Le premier qui arrive sur la berge en face a gagné ! « 

Cette idée plait à tout le monde. Les gorilles se jettent aussitôt à l’eau. Et Tarzan les rejoint d’un bond.

 » Bon dit Tarzan en regardant l’étang à moitié vide. On sait au moins qui fait le plus gros plouf !… « 

«  Euh… désolé. Maman m’appelle. A plus tard !  » dit TanTor.

Tarzan fait un grand sourire à Tantor.  » A demain ! « 

«  Pour le meilleur nageur, nous verrons une autre fois !  » dit Tok railleuse.

Une fois qu’ils ont séché au soleil, les amis se demandent quel jeu trouver ?

 » Une course ?  » suggère Tarzan perché dans un arbre.  » Le premier qui arrive à l’arbre mort ! « 

 » C’est moi qui court le plus vite ! Mais si tu veux perdre, je veux bien ! «  s’écrie Tok.

Tarzan ne pense pas du tout qu’il va perdre. Il pense déjà à sa victoire prochaine. Tous les quatre se mettent sur la ligne de départ.

Tok crie :  » A vos marques…Prêts… » Et puis la fin se perd dans un grand vacarme. Une girafe, un zèbre et un rhinocéros passent devant les quatre amis dans une course effrénée.

 » Ils jouent à notre jeu ?  » demande Flynt.

 » Ils n’ont pas l’air d’être entrain de jouer.  » répond Tarzan.

C’est alors que retentit un terrible rugissement ! Un lion ! Un lion, lancé aux trousses de la girafe, du zèbre et du rhinocéros ! « 

 » Il ne joue pas non plus, c’est sûr ! Courons !  » Si c’était une course, c’est le rhinocéros qui aurait gagné. C’est le meilleur sprinteur et Tarzan saute sur son dos.

 » Au secours !  » crient les amis en détalant. Par chance, ils arrivent devant l’arbre de Kerchak. Le grand gorille comprend que les petits sont en danger. Il guette le lion et lorsque ce dernier arrive, il lui adresse un énorme coup de poing. Boum ! Le lion s’écroule assommé.

Les autres animaux continuent de fuir mais Tarzan et ses amis rebroussent chemin et rejoignent prudemment Kerchak.

 » Il est blessé ?  » demande Tarzan en regardant le lion.

 » Non. Mais il va vite revenir à lui. Alors il ne faut pas rester ici !  » dit Kerchak.

Tarzan et ses amis remercient Kerchak de leur avoir sauvé la vie.

 » Ouf ! Je suis vraiment contente qu’il n’y ait pas de perdants, cette fois !  » soupire Tok.

 » Dans la jungle, il y a des jeux qui sont plus drôles que d’autres.  » ajoute Tarzan.

Et là tout le monde est d’accord. Les amis se reposent, mangent et jouent toute la journée. La nuit tombe et maintenant il est temps de rentrer. Ils sont épuisés et contents. Et même Tok a compris qu’il n’est pas nécessaire de gagner pour s’amuser.

Toute la famille s’installe confortablement dans les arbres pour la nuit. Kala regarde les petits en souriant. Tout bas, elle dit à Kerchak :  » Ils dorment déjà. Ils sont assomés de fatigue tellement ils ont joué. «  

 » Oui répond le grand gorille. Je crois qu’ils nous font le concours de celui qui ronfle le plus fort ! « 

Kala rit doucement. Elle prend Tarzan dans ses bras. Et ils s’endorment tous à travers la nuit, dans la jungle.

Conte écrit et publié le 18 Juin 2009 par Chantal Flury.background-2008_039.jpg

 


Archives pour la catégorie Tarzan et les jeux de la jungle.

TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE.

TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE. dans Tarzan et les jeux de la jungle. xugdprpu

TARZAN ET LES JEUX DE LA JUNGLE.

Le jour se lève. Dans la jungle africaine, il n’y a pas un bruit dans les arbres. Tarzan et sa famille gorille dorment encore. Mais pas pour longtemps…

Le soleil commence à pointer et Tarzan et ses amis ouvrent les yeux. A peine réveillés, ils sautent dans les arbres en chahutant et prêts pour une journée de jeux !

Tout ce tapage fait grogner Kerchak, le chef des gorilles qui aimerait encore continuer un peu son sommeil. Alors la douce Kala, la maman gorille qui a recueilli Tarzan, fait taire les enfants et les envoie cueillir des noix de coco pour leur petit déjeuner.

Tarzan et Tok, sa meilleure amie demande pardon. Il vaut mieux ne pas mettre Kerchak en colère ! Mais pas plus tôt à terre, Tarzan et Tok commencent à chahuter et à rire aux éclats.

 » Le premier arrivé aux cocotiers !  » crie la petite gorille. Tarzan et ses amis Flynt et Mungo s’élancent derrière elle. Arrivés au pied des cocotiers Tok les défie :  » Le dernier en haut est une banane pourrie !  » Les quatre amis s’élancent à l’assaut des troncs.  » Prum !  » jubile Tok en brandissant une noix de coco.

De retour au sol, Tarzan regarde sa noix de coco et son sourire s’élargit :  » Tu as peut-être cueilli la première, Tok, mais moi j’ai trouvé la plus grosse !  » Celà ne plait pas du tout à la petite gorille et elle est énervée.

Puis c’est Mungo qui s’écrie : Regardez ! J’ai découvert ma noix de coco le premier !  » Cette fois Tok est furieuse. La vantardise c’est quelque chose que Tok ne supporte pas chez les autres…

Tok prend alors sa noix de coco et la brise contre une branche au-dessus de Mungo … qui prend alors une douche de lait de coco.

 » Oh ! pardon dit Tok ravie. Je voulais juste voir s’il y avait plus de lait dans ma noix de coco… » Ces mots et son geste déclanchent une dispute interminable entre Tok, Mungo et Flynt. Tarzan soupire… Ses amis adorent se disputer, au poinr que parfois ils en oublient de jouer.

Soudain Tarzan a une idée pour les faire arrêter :  » On essaye de vouloir prouver qu’on est le meilleur. Pourquoi on ne ferait pas un concours pour savoir qui est vraiment le meilleur en tout ? Ce serait drôle ! « 

Bon d’accord dit Tok en regardant autour d’elle.

 » Tiens si on essayait de soulever ces pierres pour voir qui est le plus fort ?  » fanfaronne Tok.

La petite gorille est sûre de gagner à ce jeu là. Les pierres sont très lourdes surtout pour Tarzan. Mais pour Tok, c’est un jeu d’enfant !

 » Alors… Qui est le meilleur souleveur de pierres de toute la jungle ?  » s’écrie-t-elle. A ce moment là, elle se sent soulevée de terre avec sa pierre !

 » Moi !  » dit une voix. C’est Tantor l’éléphant, le plus fort de tous. C’est bien lui le plus fort, aucun doute !

Tok explose :  » Tu ne vois pas que l’on est entrain de jouer ?  » Il y a tant de colère dans sa voix que Tantor est blessé. Ses yeux se remplissent de larmes.

 » Je voulais juste jouer avec vous.  » répond Tantor.

Tarzan réconforte le petit éléphant :  » Bien sûr que tu peux jouer avec nous ! Les jeux de la jungle sont pour tout le monde. « 

Et Tok un peu honteuse ajoute :  » Tu as raison, je suis désolée. Il peut jouer aussi.  » Les cinq amis sont donc à la recherche d’un nouveau jeu.

 » Bon, on a fait l’épreuve du poids, maintenant que faisons nous ?  » dit Tarzan.

Tantor aperçoit un étang au loin :  » Pourquoi pas un concours de jet d’eau ? « s’exclame Tantor.

 » Mais Tantor on n’a pas de trompe ! «  fait remarquer Tarzan.

Tarzan a une meilleure idée. Il montre du doigt l’étang :  » Voyons qui est le meilleur nageur. Le premier qui arrive sur la berge en face a gagné ! « 

Cette idée plait à tout le monde. Les gorilles se jettent aussitôt à l’eau. Et Tarzan les rejoint d’un bond.

 » Bon dit Tarzan en regardant l’étang à moitié vide. On sait au moins qui fait le plus gros plouf !… « 

«  Euh… désolé. Maman m’appelle. A plus tard !  » dit TanTor.

Tarzan fait un grand sourire à Tantor.  » A demain ! « 

«  Pour le meilleur nageur, nous verrons une autre fois !  » dit Tok railleuse.

Une fois qu’ils ont séché au soleil, les amis se demandent quel jeu trouver ?

 » Une course ?  » suggère Tarzan perché dans un arbre.  » Le premier qui arrive à l’arbre mort ! « 

 » C’est moi qui court le plus vite ! Mais si tu veux perdre, je veux bien ! «  s’écrie Tok.

Tarzan ne pense pas du tout qu’il va perdre. Il pense déjà à sa victoire prochaine. Tous les quatre se mettent sur la ligne de départ.

Tok crie :  » A vos marques…Prêts… » Et puis la fin se perd dans un grand vacarme. Une girafe, un zèbre et un rhinocéros passent devant les quatre amis dans une course effrénée.

 » Ils jouent à notre jeu ?  » demande Flynt.

 » Ils n’ont pas l’air d’être entrain de jouer.  » répond Tarzan.

C’est alors que retentit un terrible rugissement ! Un lion ! Un lion, lancé aux trousses de la girafe, du zèbre et du rhinocéros ! « 

 » Il ne joue pas non plus, c’est sûr ! Courons !  » Si c’était une course, c’est le rhinocéros qui aurait gagné. C’est le meilleur sprinteur et Tarzan saute sur son dos.

 » Au secours !  » crient les amis en détalant. Par chance, ils arrivent devant l’arbre de Kerchak. Le grand gorille comprend que les petits sont en danger. Il guette le lion et lorsque ce dernier arrive, il lui adresse un énorme coup de poing. Boum ! Le lion s’écroule assommé.

Les autres animaux continuent de fuir mais Tarzan et ses amis rebroussent chemin et rejoignent prudemment Kerchak.

 » Il est blessé ?  » demande Tarzan en regardant le lion.

 » Non. Mais il va vite revenir à lui. Alors il ne faut pas rester ici !  » dit Kerchak.

Tarzan et ses amis remercient Kerchak de leur avoir sauvé la vie.

 » Ouf ! Je suis vraiment contente qu’il n’y ait pas de perdants, cette fois !  » soupire Tok.

 » Dans la jungle, il y a des jeux qui sont plus drôles que d’autres.  » ajoute Tarzan.

Et là tout le monde est d’accord. Les amis se reposent, mangent et jouent toute la journée. La nuit tombe et maintenant il est temps de rentrer. Ils sont épuisés et contents. Et même Tok a compris qu’il n’est pas nécessaire de gagner pour s’amuser.

Toute la famille s’installe confortablement dans les arbres pour la nuit. Kala regarde les petits en souriant. Tout bas, elle dit à Kerchak :  » Ils dorment déjà. Ils sont assomés de fatigue tellement ils ont joué. «  

 » Oui répond le grand gorille. Je crois qu’ils nous font le concours de celui qui ronfle le plus fort ! « 

Kala rit doucement. Elle prend Tarzan dans ses bras. Et ils s’endorment tous à travers la nuit, dans la jungle.

Conte écrit et publié le 18 Juin 2009 par Chantal Flury.background-2008_039.jpg

 

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops