LE NOEL DE SOPHIE.

LE NOEL DE SOPHIE. dans Sophie et ses découvertes.

LE NOEL DE SOPHIE.

Sophie se réveille ce matin là et regarde à la fenêtre…

 » Chouette, il a neigé ! » pense-t-elle. En effet, dehors tout est blanc. Elle appelle les amis qu’elle a invités. Ce sera un beau jour de Noël avec tous ces flocons de neige et ce beau tapis blanc déposé par la neige.

Il y aura bientôt un grand sapin décoré avec de brillantes lumières et plein de câdeaux bien sûr. Sophie suggére à ses amis qu’il faut continuer à être bien sage pour ne pas être punis.

Mais le choix de la place du sapin n’est pas encore déterminé par les enfants, papa et maman. On le mettra ici… Oh non, il ferait mieux là… «  Maintenant, il va falloir aller l’acheter chez le marchand !  » clame Sophie

 » Nous allons avoir un magnifique sapin de Noël! «  ajoute Sophie.

En ville, Sophie croise un guitariste. Elle dépose de petites pièces dans une tasse pour le remercier de sa musique.

 » Tenez, Monsieur, pour fêter aussi Noël !  » s’écrie Sophie.

 » Merci, à vous. Je vais jouer et chanter pour vous : ’ Mon beau sapin, Roi des forêts ‘… » dit le musicien.

Un peu plus loin c’est un Père Noël qui récolte de l’argent pour les enfants défavorisés. Sophie n’hésite pas à donner quelques pièces. Si elle a moins d’argent, elle achètera un sapin plus petit.

Avec la somme qu’il lui reste, Sophie n’a plus beaucoup de choix. Elle devra acheter le plus petit des sapins.

Le Père Noël de l’autre côté de la rue continue à observer Sophie, un sourire aux lèvres…

Sophie ne peut que rapporter un sapin miniature. Mais tant pis un Noël avec un petit sapin est beau aussi.

Sophie aperçoit d’un seul coup un billet qui a été glissé sous la porte de la maison. Elle ouvre la lettre encore mystérieuse…Un mot indique qu’un beau sapin lui est gracieusement réservé dans la forêt à la clairière X et que Sophie doit aller le chercher. Sophie demande à ses amis s’ils sauraient couper un sapin.

 » Dépêchons nous !  » s’écrient-ils une scie déjà à la main. Ils tirent  aussi par une corde une luge. Puis ils marchent longtemps avant d’arriver à la clairière X.

Les amis remarquent alors un beau sapin avec un panneau figurant devant lui  » Réservé à Sophie.  »

 » Qu’il est beau, c’est l’arbre dont je rêvais ! «  dit Sophie. Et un écho lui répond  » Qu’il est….beau… c’est l’arbre… dont je rêvais… ! « 

Un écureuil surgit de son nid et les regarde. Il a été réveillé par le bruit de la scie.

Mais tout à coup, un gardien arrive en colère.

 » Je vous y prends ! Vous allez vous expliquer avec le propriétaire ! Je suis le gardien de son domaine !  » marmonne-t-il. Sophie et ses amis le suivent mais elle n’a pas oublié de déposer le sapin sur la luge avant pour l’emporter.

Une passerelle mène à un château entouré d’eau. Sur le chemin, un brouillard le masquait légèrement…

 » C’est sûrement un malentendu ! Tout va s’arranger ! «  murmure Sophie à ses amis. La nuit commence à tomber lorsqu’ils passent le porche du château. Le gardien les pousse dans une pièce et les y enferme. Seraient-ils tombés dans un piège ? Ils sont maintenant prisonniers. Mais de qui ?…

Au bout d’un certain temps, quelqu’un leur demande de le suivre. Et les amis arrivent dans une pièce et ne croient pas ce qu’ils voient…

Dans une grande salle du château, illuminée par un immense sapin, des enfants sont joyeusement attablés. Ils attendaient Sophie et ses amis pour commencer la fête.

Au bout de la table est assis un Père Noël. C’est celui qui quêtait dans la rue pour les enfants pauvres.

 » Bienvenue mes amis ! Les enfants c’est grâce à la générosité de Sophie et de ses amis que votre fête sera encore plus belle !  » ajoute le Père Noël.

Et Sophie et ses amis peuvent maintenant rentrer à la maison. Et ils sont même partis avec un cadeau pour chacun ! Même pour papa et maman !

Sophie rapporte, sur la luge, le sapin. Elle lui choisit, dans la salle à manger, l’endroit où il sera mis le plus en valeur. Elle le décore ensuite avec ses amis. Qu’il est beau !

Sophie installe avec eux les cadeaux avec leur nom inscrit. Ils seront ouverts après le repas dont l’odeur commence à se répandre dans la pièce… et elle crie :  » Joyeux Noël à tous ! « 

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 06 Novembre 2009.background-2008_039.jpgblinkie_129


Archives pour la catégorie Sophie et ses découvertes.

SOPHIE INVITE SES COUSINS POUR SON ANNIVERSAIRE.

SOPHIE INVITE SES COUSINS POUR SON ANNIVERSAIRE. dans Sophie et ses découvertes. artifices-07         gateau anniversaire pour un petite fille 

SOPHIE INVITE SES COUSINS POUR SON ANNIVERSAIRE.

Ce matin le facteur est venu chez l’oncle de Sophie.  » Je suis invitée chez Sophie pour son anniversaire a chanté Denis, son cousin . »  » Alors pars sans tarder lui a répondu son oncle.  » « Et surtout n’oublie pas ton cadeau.  » précise-t-il. «  Oui mais lequel ? »  » Voyons, un pot de miel. «  ajoute son oncle.

Son autre cousin Julien se trouve à la montagne. Il prépare dans une marmite un délicieux lapin. « Je suis le facteur crie une voix, j’ai du courrier pour vous. » Julien prend aussitôt la lettre et la lit. Il est heureux d’être invité chez Sophie. « Que vais-je prendre en cadeau ? mais du fromage bien sûr. »

Matthieu est en Afrique. Il cueille des fruits sur les arbres lorsque le facteur arrive. Il lui donne une lettre de Sophie. « Je suis invitée chez Sophie » dit-il . » Que vais-je prendre en cadeau ? mais des dattes bien sûr  » et il part à l’aéroport.

A la gare les cousins de Sophie viennent de se retrouver et s’embrassent. Mais il manque quelqu’un, pourquoi n’est-il pas au rendez-vous ? 

Sophie qui les attend s’impatiente. Elle est garrée en double fille et elle a peur des gendarmes qui lui donneraient une contravention. Les cousins finissent tous par se retrouver. Dans la Voiture de Sophie, ils baillent fatigués par leur voyage réciproque. Ils parlent tous en même temps. Sophie génée dans sa conduite réclame alors le silence.

La voiture a hoqueté et va tomber en panne.  » Une panne ! il ne manquerait plus que celà.  » dit Sophie. Ouf, voilà la maison, elle est toute proche.

Le voyage est enfin terminé et la fête va bientôt commencer.  » Pour effacer la fatigue, il n’y a rien de mieux qu’un bon bain ! » s’écrie Sophie. » Dépéchez vous de faire votre toilette. » ajoute-t-elle.  » Après venez me retrouver dans le pré. »

Il y a sur une table un énorme gâteau d’anniversaire. Des merles arrivent et volent des cerises  » Ce merle ne manque pas de toupet ! « dit Sophie. Chacun a posé sur cette table les cadeaux apportés. Sophie ouvre tous les paquets et tous vont se régaler.

Après un délicieux festin, Sophie et ses invités vont s’amuser dans le jardin.  Ils ont tous trop mangé et en faisant de la balançoire, ils ont un peu mal au coeur.

« Et maintenant jouons de la musique. » dit Sophie. Sous la baguette d’un chef d’orchestre improvisé, Sophie joue du piano. Un violoncelle lui répond puis une flutte et un accordéon. Ils ont trouvé ces instruments dans la remise du jardin.

 » Organisons maintenant un bal masqué ! » Les invités de Sophie applaudissent. Ils trouvent des costumes dans le grenier. L’un se déguise en Arlequin, l’autre en Pierrot, le troisième en pirate. « Tu ne vas pas te déguiser en panier percé ! » dit Matthieu à Sophie. » Mais si car sans lui ma robe ne gonflerait pas. » répond Sophie.

La fête bat son plein. Il neige des confettis. Il pleut des serpentins. Ils dansent. Ils ne s’ennuient pas. Sophie est déguisée en princesse.

La nuit est venue. Le bal et la musique se sont tus. Ils glissent dans une barque sur l’étang au clair de lune. Soudain le ciel est illuminé. Surprise ! un feu d’artifice est donné. Tous les invités admirent les lumières dans le ciel. Elles illuminent le firmament.

Puis tout a une fin. La fête se termine. Il est minuit. Sophie dit à ses cousins :  » Bonne nuit et faites des rêves merveilleux. Vous avez une chambre préparée avec vos noms écrits sur un papier posé sur la porte. «  Arrivés au lit, fatigués, ils ferment tous les yeux et s’endorment heureux.

Conte écrit et publié le 15 Novembre 2008 par Chantal Flury.background-2008_039.jpg

artifices-13 dans Sophie et ses découvertes.myzrkzhtgateau anniversaire pour un petite fille

SOPHIE ET SON CADEAU.

           Gif feu           SOPHIE ET SON CADEAU. dans Sophie et ses découvertes. yq2dkovq

 

SOPHIE ET SON CADEAU.

 

Ce jour là Sophie était invitée à déjeuner chez des amis. Sophie réflèchissait et elle avait l’impression d’avoir oublié quelque chose…

Mais oui c’est le cadeau. ! Elle se remit donc en route en sens inverse discrètement pour rechercher et apporter ce cadeau. Elle l’avait perdu en route. C’était un réveil.

En chemin, elle entendit un bruit. Il lui sembla que c’était le réveil. Elle sauta par dessus la haie. Elle dérangea Grisouille, le chat… Mais non, c’était le bruit du grelot de son collier .

Sophie poursuivit son chemin en le cherchant encore. Elle entendit son réveil soit disant dans la main d’un enfant. Elle se précipita sur lui pour le récupèrer. Mais elle s’était trompée, c’était le bruit de sa montre. La maman furieuse qui l’avait entendue accuser à tort son fils devint rouge de colère. Elle poursuivit Sophie en brandissant son balai.

Sophie déguerpit à toute vitesse. Elle entendit à nouveau le bruit du réveil … Mais non c’était le bruit des montres portées dans un panier sur le dos de l’âne du marchand.

Sophie devint triste.  » Je n’ai vraiment pas de chance pensa-t-elle. » Elle pleura et tira un mouchoir de son sac. Oh ! surprise. Le cadeau était là et tout à l’heure, elle ne l’avait pas trouvé.

Contente, Sophie retourna chez ses amis et remis son cadeau. Elle fit un bon déjeuner et s’amusa toute la journée avec les autres enfants qui étaient là.

Ils aidèrent les parents à ramasser des brouettes de feuilles qui étaient tombées, car c’était l’automne. Ils firent un feu et discutèrent, réchauffés par sa chaleur, à proximité. Les parents les surveillaient. Que ces flammes étaient belles, de toutes les couleurs !

Quand toutes les feuilles eurent brûlés, ils s’atablèrent pour manger de grosses glaces avec de la crème chantilly en dessert que la maman avaient préparées. Ils rirent joyeusement et racontèrent des histoires. Ils firent aussi des jeux.

Sophie devait maintenant rentrer à son domicile. Elle vit un tas de feuilles chez les voisins. Elle courut chez elle chercher des allumettes et brûla les feuilles. Le petit garçon de la famille sortit lorsqu’il vit le feu. Il était contrarié. En effet, il avait caché sous ces feuilles une broche pour l’anniversaire de sa maman. Sophie dut vider sa tirelire pour le rembourser de sa perte.

 » Tant pis  pensa Sophie, ça m’apprendra à faire des bétises !  » Elle alla se faire consoler par ses amis. Ils lui firent pour la distraire une crêpe à la confiture.

 » Rien ne vaut l’affection de ses amis « . pensa Sophie ! « 

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 08 Novembre 2008.background-2008_039.jpg

7uukzlix dans Sophie et ses découvertes.

 

 

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops