LA SORCIERE DE BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Publié par Chantal Flury le 27 Novembre 2009.background-2008_039.jpg


Archives pour la catégorie Blanche-Neige et les Sept Nains.

BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS.

BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS. dans Blanche-Neige et les Sept Nains. 907[1] 908[1] dans Blanche-Neige et les Sept Nains.s_f_01_10875_01_06  s_m_01_10613_01_04502[1]

BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS.

Dans un lointain pays vivait une Princesse. Sa peau était si blanche que ses parents l’appelèrent Blanche-Neige. En grandissant Blanche-Neige devenait chaque jour plus ravissante. De plus, elle était aimée de tous car elle était très gentille.

Un jour la Reine, sa mère, tomba malade et mourut. Après plusieurs années de deuil, le Roi se remaria. L’épouse qu’il avait choisie était très belle. Mais elle était aussi très méchante et jalouse de Blanche-Neige à cause de sa beauté qui se manifestait davantage chaque jour.

Lorsque le roi mourut à son tour, la nouvelle Reine usurpa le trône. Elle laissa Blanche-Neige habillée de haillons. Elle l’obligea à nettoyer les sols du château chaque jour.

La méchante Reine avait un miroir magique. Tous les soirs, elle s’y contemplait. Elle pouvait aussi interroger ce miroir qui lui répondait.

 » Miroir, joli miroir, dis moi qui est la plus belle ?  »

Et chaque jour le miroir lui répondait :  » C’est toi, ô reine, qui êtes la plus belle femme du pays. « 

Par ailleurs, Blanche-Neige ne se souciait pas de la jalousie de sa belle mère, la Reine. Elle faisait son travail avec le sourire, tout en rêvant au Prince charmant qu’elle épouserait un jour.

Un matin, elle chantait accompagnée par le chant des oiseaux :

 » Je vais vous confier un secret mais il ne faut jamais le répéter. Faites un voeu au-dessus du puits : si l’écho vous répond votre voeu sera exaucé. « 

 » Un jour, mon Prince viendra… » chantait-elle depuis la margelle…

A peine Blanche-Neige avait-elle dit ces mots, qu’un Prince charmant apparaît à ses côtés !

 » Voulez-vous m’épouser ?  » demande-t-il.

 » Oui, c’est vous que j’attendais. » répond Blanche-Neige.

Mais ce soir là, la Reine interrogea son miroir :

 » Miroir, joli miroir, dis moi qui est la plus belle ? « 

Le miroir lui répond :

 » Ses lèvres sont rouges comme le sang, ses cheveux noirs comme la nuit, sa peau blanche comme la neige, c’est Blanche-Neige qui est la plus belle. « 

La Reine est très en colère et sa jalousie se réveille plus forte. Elle appelle son garde-chasse :

 » Demain, tu emmèneras Blanche-Neige dans la forêt et tu la tueras, je te l’ordonne. Et puis tu m’apporteras son coeur dans ce coffret. »

Le lendemain, à l’aube, le garde-chasse conduit Blanche-Neige dans le bois. Cette dernière est contente de cette promenade qui la dispense de ses corvées. Elle a même envie d’offrir un bouquet à sa belle-mère.

A ce moment là le garde-chasse consterné préfére lui avouer la vérité.

 » Blanche-Neige, la méchante Reine m’a ordonné de te tuer. Mais je préférerais me tuer que de te faire du mal. Je tuerai une biche et je mettrai son coeur dans ce coffret. Vite, sauve toi le plus loin possible, cache toi, disparaît et ne reviens jamais. « 

Terrorisée, Blanche-neige l’écoûte et court. Elle s’enfonce profondèment dans la forêt. Elle se couche ensuite dans une clairière et se met à pleurer.

La nuit tombée le garde-chasse revient au château. Il  présente le coffret à la Reine qui contient le coeur de la biche.

 » Je suis à nouveau la plus belle.  » pense la Reine qui est dupée.

Blanche-neige qui s’est endormie, de son côté est réveillée par les premiers rayons du soleil. Elle rit :  » Oiseaux, lapins, écureuils, biches et faons sont près d’elle et la regardent saisis de curiosité.

Blanche-neige interroge alors un oiseau :

 » Que fait-on quand tout va mal ? « 

L’oiseau lui répond :  » Il faut chanter !  »

 » Où aller et où me cacher ?  » demande Blanche-Neige catastrophée.

Ses nouveaux amis veulent l’aider. Ils envisagent la situation pour trouver une solution. Soudain, ils pensent à la chaumière des Sept Nains. Et ils y conduisent Blanche-Neige.

 » Oh ! Une vraie maison de poupée !  » s’exclame Blanche-Neige.

Elle pousse la porte et entre. Il n’y a personne à l’intérieur.

 » Oh ! Quel désordre !  » ajoute-t-elle. Je vais donner un coup de balai et ainsi il me garderont me trouvant utile. Ce sont sûrement des enfants qui vivent ici ! »

Blanche-Neige se met aussitôt à l’ouvrage, aidée de ses amis. Elle découvre la chambre à coucher où sont alignés sept petits lits. Un nom est inscrit au pied de chaque lit.

Elle énumère les noms :  » Joyeux, Timide, Grincheux, Simplet, Atchoum, Prof et Dormeur. C’est ce dernier nom que je pourrais porter. «  et elle s’endort.

En réalité, ce ne sont pas des enfants qui vivent ici. Ce sont Sept Nains qui travaillent dans une mine à la recherche d’or et de diamants.

La nuit va tomber et il est temps pour eux de rentrer à leur domicile.  » Ha hi ! Ha ho ! On rentre du boulot !  » C’est entraîné par ce refrain qu’ils rentrent le soir. Ils ont des lanternes pour s’éclairer.

Les Sept Nains sont stuppéfaits en pénétrant dans la chaumière.

 » Regardez ! quelqu’un est entré ici ! »

 » Qui a nettoyé le plancher ? « 

 » Qui a fait la vaisselle ? « 

 » Qui a lavé ma chemise ? « 

 » Qui a rangé mon bol ? « 

 » Allons regarder à l’étage ! «  dit Prof.  » Mais c’est une fille et même une jolie fille !  » ajoute Timide.

Tout le bruit réveille Blanche-Neige.

 » Mais vous n’êtes pas des enfants mais des adultes, juste plus petits ! « 

 » C’est exact ronchonne Grincheux !  » mécontent de trouver cette fille.

 » Mais qui êtes-vous?  » demande Prof.

 » Je suis Blanche-Neige…  » Et elle leur raconte son histoire.

 » Vous pouvez rester ici, nous vous cacherons. !  » déclare Prof.

Pendant ce temps au château la Reine interroge son miroir.

 » Miroir, joli miroir, dis moi qui est la plus belle ? « 

Et le miroir répond : « Au-delà des sept collines aux diamants, au-delà des sept sources, dans la chaumière des Sept Nains, habite Blanche-Neige, la plus belle de toutes. « 

La Reine est en colère et brise le coffret contenant le coeur de la biche.

 » Le garde-chasse m’a trompée, je dois tuer Blanche-Neige de mes propres mains !  »

La reine se précipite dans un cabinet secret du château. Elle se met à préparer, avec des instruments cachés, une potion magique.

 » Avec cette mixture, je vais me transformer en vieille sorcière… et un morceau de cette pomme endormira Blanche-Neige pour toujours ! » Et la Reine se met à rire, d’un rire effrayant.

A la chaumière, Blanche-Neige cuisine un repas succulent pour les Sept Nains. A leur retour, elle leur demande de se laver les mains avant de passer à table.  Ils sortent alors pour le faire et font subir un grand nettoyage à Grincheux qui est rétissant.

Après le dîner, la vaisselle terminée, ils décident tous de danser.  Puis ils vont joyeux et fatigués dormir. Le lendemain matin, avant de partir au travail, ils se mettent en rang pour saluer Blanche-Neige.

 » Sois prudente et ne parle à personne !  » recommande Prof.

La méchante Reine, sous l’apparence d’une sorcière guettent le départ des Nains. Puis elle va à la fenêtre et appelle Blanche-Neige.

 » Bonjour, jolie demoiselle, voulez vous goûter à l’une de mes belles pommes rouges? « 

 » Je ne devrais pas, se dit Blanche-Neige, je ne dois parler à aucun étranger. Mais les pommes de cette brave dame doivent être bonnes… »

 » C’est une pomme magique qui exauce les voeux…. » ajoute la sorcière.

 » Oh ! Merci. «  Blanche-Neige croque dans la pomme et tombe à terre !

Les animaux ont immédiatement reconnu la sorcière mais n’ont pas eu le temps de mettre en garde Blanche-Neige.

La mégère ricane :  » Je suis à nouveau la plus belle femme du pays ! « 

Les animaux courent à la mine pour prévenir les Sept Nains. Ils comprennent que Blanche-Neige est en danger. Les Nains montent sur les chevreuils pour regagner plus vite la chaumière. En arrivant, ils aperçoivent la sorcière qui escalade la montagne.

 » Suivons là !  » dit Grincheux. Un orage éclate et la pluie se met à tomber. La foudre s’abbat sur la sorcière qui perd l’équilibre et tombe dans l’abîme. Elle disparaît pour toujours.

 

Les Sept Nains rentrent à la maison. Blanche-Neige git inanimée sur le sol. Elle semble morte. Ils pleurent et l’allongent sur le lit.  Ils lui construisent un cercueil en cristal. Il le dépose dans le bois, sous de grands sapins. Le parfum des aiguilles de sapins monte du sol. Chaque jour, ils lui apportent des fleurs fraîchement cueillies.  Ils espèrent que Blanche-Neige va se réveiller mais elle reste toujours endormie…

Pendant ce temps, un Prince charmant, parcourt le pays à la recherche de sa princesse disparue. Au printemps, il entend parler d’une belle jeune fille qui dort dans la forêt dans un cercueil de verre. Le Prince enfourche alors son cheval et s’y rend. En arrivant, il fait glisser le couvercle car il a reconnu Blanche-Neige. Il pose sur ses lèvres un baiser. Blanche-Neige comme par enchantement lui sourit.

 » Mon Prince, vous avez rompu, le maléfisme et je peux maintenant vous épouser !  »

Le Prince hisse Blanche-Neige sur son cheval blanc. Elle se retourne vers les Sept Nains pour leur dire au-revoir.

 » Au-revoir, mes merveilleux amis ! Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi !   »

Les Sept Nains sont heureux de voir Blanche-Neige vivante et amoureuse. Cependant ils sont un peu tristes de la voir partir…

Blanche-Neige et son Prince se marient et vivent heureux…

Conte écrit et publié le 05 Juin 2009 par Chantal Flury d’après l’histoire de Jacob et Wilhelm Grimm.background-2008_039.jpg     s_f_01_10875_01_03

350px-Marianne_Stokes_Schneewittchen

Blanche-Neige dans son cercueil de verre. -Illustration de Marianne Stokes entre 1880 et 1900.

623[1]624[1]648[1]647[1]622[1]638[1]635[1]

 

BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS.

k3bir6y8

 

BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS : LE PRECIEUX DIAMANT.

 

 

Les sept nains se levaient, ils étaient en pleine forme. Après avoir pris leur petit déjeuner, ils partirent avec leurs pelles et leurs pioches à la mine de diamants où ils travaillaient.

Un oiseau bleu voletait au-dessus d’eux pour leur parler.  » J’ai des nouvelles du Palais,  Blanche neige et son prince vont venir vous rendre visite aujourd’hui « . dit-il. Depuis son mariage les sept nains n’avaient pas revu blanche neige et ils étaient contents. Ils filèrent à la mine et pensèrent à la surprise qu’ils allaient pouvoir lui faire.

Simplet en creusant dans la roche découvrit un diamant d’une taille extraordinaire. Ils décidèrent tous ensemble d’en faire cadeau à Blanche neige. Leurs yeux brillaient au retour de la mine. Mais arrivés à la maison,  ils s’aperçurent que tout était dérangé dans cette maison. » C’est un désastre !  » dit Atchoum. Ils se dépéchèrent de tout nettoyer et de tout remettre en ordre. Ils firent la vaisselle, rangèrent, balayèrent, lavèrent le sol, nettoyèrent tous les recoins. Le ménage était enfin terminé !…Tout étincellait dans la maison.

Ils placèrent le diamant au centre de la table. Ils se lavèrent les mains avec beaucoup de savon. Mais de retour dans la salle à manger, ils virent que le diamant avait disparu.

Ils s’interrogèrent à tour de rôle : «  Qu’as tu fait du diamant ?  » Ils se disputèrent et finirent par se dire comme aucun ne l’avait touché :  » Cherchons !  » Ils étaient dépités et allèrent sur le pas de la porte pour se détendre. Ils virent et racontèrent à l’oiseau bleu au-dehors leur histoire.

 » Les diamants brillent.  » dit l’oiseau bleu.  » Je crois savoir où il se trouve « . Un terrible oiseau noir l’avait emporté dans son nid.  » Comment récupérer ce diamant ?  » se demandèrent les sept nains.  » Grimpons ! « répondirent-ils tous en coeur. Et ils commencèrent à grimper sur le dos les uns, des autres.

Au même moment d’autres oiseaux arrivèrent et l’oiseau noir prit la fuite. Les sept nains qui se faisaient la courte échelle dirent.  » Hourra !  » Simplet avait pu récupérer le diamant . Mais Atchoum éternua et tous tombèrent. Heureusement Simplet n’avait pas lâché le diamant.

L’oiseau noir revint abasourdi. Les sept nains partirent en courant. Simplet sauta sur le dos d’un cerf qui l’emmena. Ils arrivèrent à la maison, mirent le diamant dans l’assiette de blanche neige  » Tout est en ordre ! « dit Simplet.

Ils entendirent le galop des chevaux au loin.  Le carrosse approchait.  » Comme vous m’avez manqué !  » dit blanche neige, en arrivant.  » Quel magnifique diamant !  » dit-elle en entrant dans la pièce et en voyant briller ce dernier.  » Nous te l’offrons.  » déclarèrent les sept nains.

Ils mangèrent tous joyeux et se racontèrent des histoires. Ils chantèrent et dansèrent ensemble. Le temps passa vite et Blanche neige et le prince durent rentrer car la nuit arrivait. Les sept nains firent au-revoir de la main au couple lorsque le carrosse partit en direction du château. Ils contemplèrent, heureux, la nuit et les étoiles avant d’aller dormir.

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 05 Octobre 2008 d’après l’histoire de Jacob et Wilhelm Grimm.  background-2008_039.jpg 

 

BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS. dans Blanche-Neige et les Sept Nains. fxfcnco2

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops