Bonne année 2013.

Bonne année 2013. dans Images pour enfants. 07abacec-300x300


Archive pour décembre, 2012

JOYEUX NOËL.

JOYEUX NOËL. dans Images pour enfants. 12158_466890793357228_1843614410_n-246x300

Une fée.

Une fée. dans Images pour enfants. 483421_10151132636557477_411138785_n-219x300

MAHEE, 7 ans.

MAHEE, 7 ans. dans Ilona, Mahée, Mila, Mots d'enfants,. x8s29b47

MAHEE, 7 ANS.

Mahée :

Papy, je pourrais avoir une pomme ?

 

Papy :

Bien sûr et c’est la pomme de blanche neige !

Tu vois, elle est toute rouge…

 

Mahée regarde son grand père soupçonneuse, se référant à l’histoire de Blanche neige :

Elle est empoisonnée alors !…

 

Papy rit , surpris de la pensée de Mahée :

Mais non, c’est une excellente pomme !

bouledenoelsapinanimatirs7 dans Ilona, Mahée, Mila, Mots d'enfants,.

Mots d’enfant  publiés  par Chantal Flury le 23 décembre 2012.background-2008_039_thumb2

 

Femme papillon.

Femme papillon. dans Images pour enfants. 121202064943107168-300x252

LA BELLE AU BOIS DORMANT.

LA BELLE AU BOIS DORMANT. dans La Belle au bois dormant. le_chateau_de_la_belle_au_bois_dormant_poster-204x300

LA BELLE AU BOIS DORMANT.

Un roi et une reine étaient aimés de tous ses sujets car ils avaient beaucoup de bonté. Néanmoins ils étaient tristes car ils n’arrivaient pas à avoir un enfant.

Mais un jour, la reine tomba enceinte ! Et elle mit au monde une petite fille. Le roi était le plus heureux des pères. Il admirait sans cesse ce beau bébé.

Lorsque sa fille eut quelques mois, le roi organisa une grande fête de baptême. Le château était éclairé de milliers de lumières. Les serviteurs et les cuisiniers s’activaient… Les fées arrivaient de partout dans le royaume. Elles devaient être les marraines de la princesse.

Un grand banquet fut servi. La petite princesse dormait tel un ange dans son berceau. Le roi offrit des couverts en or aux fées en échange des dons qu’elles donneraient à l’enfant. Mais d’un coup la porte de la salle à manger fut poussée !

 » Toutes les fées sont invitées et ont des cadeaux sauf moi !  » Déclama une fée mégère qui ne sortait jamais.

 » Je m’excuse, je vous ai oubliée !  » Dit le roi.

Une fée décida de se cacher pour donner son don en dernier. Elle sentait un mauvais présage…Cette mégère ne pensait, en effet, qu’à se venger. Elle prit alors la parole se croyant la dernière.

 » Vous lui avez accordé la beauté, l’esprit, la grâce et le goût de la musique. Moi je lui accorde… La mort ! Avec un fuseau elle se piquera et mourra !  » Hurla-t-elle.

La dernière fée sortit d’un coup de sa cachette.

 » Je ne peux briser totalement ce sort qui a été jeté, mais la princesse ne mourra pas. Elle s’endormira cent ans jusqu’à ce que le fils d’un roi tombe amoureux et la réveille !  » Ajouta-t-elle.

La méchante fée sortit laissant l’assistance médusée…

Le roi pensa que sans fuseau, il n’y aurait plus de piqûres. Il envoya donc un messager dans tout le royaume.

 » Bonnes gens ! Les fuseaux sont désormais interdits dans ce royaume ! Faites les brûler au palais !  » Déclamait-il.

Les années passaient. La petite fille était désormais une belle jeune fille. Un jour le roi et la reine partirent en voyage en recommandant à la princesse d’être sage. Mais la princesse décida d’explorer, avec sa chienne, tout le château. Elle était dans les parties les plus reculées du palais Elle monta dans une tour et aperçut une porte en haut des marches. Elle l’ouvrit…

Une vieille femme la tête cachée sous un capuchon filait…

 » Viens princesse ! Approche-toi ! Je vais te montrer ce que je fais !  » Dit cette vieille dame.

La princesse s’avança. La vieille sauta sur elle et lui transperça la main. Et elle laissa la princesse inanimée sur le sol. Ce n’était que la méchante sorcière !

 » Voilà ! Ma malédiction s’accomplit !  » S’écria-t-elle.

En rentrant, le roi et la reine cherchèrent leur fille. Ils la trouvèrent endormie et impossible de la réveiller ! Ils pleurèrent pensant à la prédiction, puis ils l’installèrent sur un lit.

Un nain, ami des fées et qui vivait au château partit prévenir la petite fée de ce qui s’était passé. Elle se précipita aussitôt chez le roi et la reine. Elle décida d’endormir toute la cour pour que la princesse ne se retrouve pas seule à son réveil. Elle fit le ménage pour que tout reluise dans la maison !

Pour empêcher l’accès au château, la petite fée fit pousser une forêt de ronces. Seul le sommet de l’une des tours pouvait être vu. Et tout le monde oublia l’histoire de la Belle au bois dormant…

Cent ans s’étaient écoulés. Un prince qui passait fut intrigué par le château.

«  Qui habite ici ?  » Demanda-t-il à un vieil homme qui passait.

 » Une jeune fille y dormirait depuis cent ans… On dit qu’un seul baiser pourrait la réveiller !   » Répondit le vieil homme.

 » Je vais voir si tu dis vrai !  » Déclara le prince.

Et il s’avança dans un chemin qui s’ouvrait sous ses pieds. Il eut l’impression que sa visite était attendue… Il visita les appartements et fut surpris par tout ce monde qui dormait et par la poussière qui s’était déposée en ces lieux !

Dans une pièce, il découvrit la princesse dans son sommeil, entourée de fleurs. Elle était d’une grande beauté ! Ebloui, il se pencha vers elle et l’embrassa.

La princesse ouvrit les yeux. Elle se redressa.

 » Vous mon prince ! Je vous attends depuis si longtemps !  » Déclara la princesse.

Ailleurs le travail avait repris. Les gens s’afféraient dans le château. Tout ce monde s’était réveillé en même temps que la princesse !

Le prince et la princesse s’aimèrent. Il y eut un banquet de servi et un bal organisé pour leur mariage !

 » Je t’ai tant attendu mon prince !  » Soupira la princesse…

Ecrit et publié le 15 Décembre 2012, par Chantal Flury, d’après un conte de Charles Perrault.background-2008_039_thumb1 dans La Belle au bois dormant.

 

Une fée.

Une fée. dans Images pour enfants. 612_379506475474611_82395863_n-300x168

WINNIE : COMMENT ATTRAPER UN KOAKCEDON.

WINNIE : COMMENT ATTRAPER UN KOAKCEDON. dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie. 250px-ours_des_pyrenees_aspe_20022r0lbhvg1 dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie.mdr-cochon1

WINNIE : COMMENT ATTRAPER UN KOAKCEDON.

Aujourd’hui Winnie pique-nique car elle a été invitée, ainsi que Porcelet, par Jean-Christophe. Elle part donc dans la forêt des Rêves bleus. Ils cherchent l’endroit où ils pourront s’arrêter et manger…

 » Arrêtons nous ici !  » S’écrie Winnie.

 » Pourquoi à cet endroit ?  » Demande Jean-Christophe.

 » Parce que mon estomac me dit que j’ai faim !  » Répond Winnie.

Les trois amis installent alors une nappe blanche par terre et mettent les verres, les assiettes et les couverts dessus…

 » J’ai vu un koakcédon là bas !  » Annonce Jean-Christophe.

 » Un koakcédon ?  » S’étonne Porcelet.

 » Je l’ai vu hier, Mais je n’ai pas pu l’attraper !  » Rétorque Jean-Christophe.

 » C’est dommage !  » Ajoute Winnie.

Après le pique-nique, Jean-Christophe rentre à son domicile car il a des devoirs de classe à terminer. Porcelet aide Winnie à ranger les affaires du pique-nique. Elle cherche une idée pour remercier Jean-Christophe.

 » On va attraper un koakcédon ! Ce qu’il faut c’est trouver un plan car ils sont très rusés ! «  Déclame Winnie.

Les deux amis s’assoient sur un tronc d’arbre pour réfléchir…

 » Il faut mettre un piège !  » Trouve Porcelet.

 » Il faut creuser un grand trou pour que le koakcédon tombe dedans !  » Indique Winnie.

Et avec une branche Winnie dessine un arbre avec un trou à son pied…

 » Mais le koakcédon risque de voir le trou !  » Dit Porcelet.

 » Non il regardera en l’air ! Car les koakcédons regardent toujours en l’air !  » Répond Winnie sans en être très certaine…

 » Un koakcédon est gros et a donc toujours faim !  » Explique Porcelet.

 » Il faut alors mettre de la nourriture dans le trou !  » Constate Winnie.

Mais toute cette histoire a épuisé Winnie et elle s’endort… Porcelet a beau l’appeler, Elle a du mal à se réveiller !

«  Il mange quoi ?  » Demande Porcelet.

 » Du miel !  » Rétorque Winnie.

Sans attendre, Winnie part chercher un pot de miel tandis que Porcelet creuse le trou…

Winnie trouve un pot de miel dans son placard mais comme il est trop lourd, elle décide d’en retirer une partie…Elle le mange… Puis en route, comme le pot était encore trop lourd, elle en mange encore un peu… Le pot est devenu à la fin du trajet très léger !

Lorsque Winnie arrive, Porcelet a presque terminé de creuser le trou. Il installe avant de sortir, le pot au fond du trou. Le piège est prêt à fonctionner…

Comme il est tard, les deux amis rentrent et décident de se retrouver le lendemain.

 » Bonne nuit !  » Disent-ils.

La nuit, l’estomac de Winnie la réveille ! Elle saute de son lit et ouvre le placard ! Hélas, il ne contient qu’un pot de miel vide. Winnie cherche alors où a pu passer son miel… Elle se souvient alors que le pot est dans le piège du koakcédon. Impossible pour Winnie de s’endormir à nouveau…

Winnie finit par se demander si le koakcédon aimait vraiment le miel ? Elle sort puis court dans le noir. Elle se penche de plus en plus, au-dessus du trou,  pour voir si un koakcédon est pris au piège.

Elle se penche tellement qu’elle tombe dans le trou ! Heureusement le pot de miel est là !  Mais le koakcédon devait vraiment aimer le miel, car il n’en restait presque plus. Winnie lèche les dernières gouttes…

Porcelet, de son côté, n’arrive pas à dormir. Il s’imagine poursuivi par un énorme koakcédon ! Il se rassure en se disant qu’il ne peut pas l’attraper s’il est pris au piège ! Et il s’endort…

Le lendemain matin, Porcelet va voir le piège. Il avance pour regarder l’intérieur du trou, de plus en plus ! Et soudain, il aperçoit un énorme monstre à la tête ronde !

 » On a réussi ! On a attrapé le koakcédon !  » Crie Porcelet.

Il court chez Jean-Christophe pour le prévenir… Il est tout excité !

 » On a attrapé un koakcédon Jean-Christophe !  » Clame Porcelet.

 » Tu vas me le montrer !  » Répond Jean-Christophe.

Et ils partent tous les deux vers le piège… Jean-Christophe avance doucement vers le trou… Et il se met à éclater de rire !

«  Ce n’est que Winnie qui a la tête coincée dans un pot de miel !  » Ajoute Jean-Christophe. Et ils l’aident à sortir du trou…

Plus tard, les trois amis se retrouvent à un pique-nique. Ils bavardent au soleil.

 » Un koakcédon c’est craintif !  » S’exclame Jean-Christophe.

 » Très juste ! Mais je n’avais pas assez de miel pour l’attraper ! «  Affirme Winnie.

Et les trois amis se mettent à rire joyeusement.

Ecrit et publié par Chantal Flury le 02 décembre 2012, d’après un film de Disney.background-2008_039_thumb

 

 

 

 

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops