JOYEUX NOEL.

                        Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

        JOYEUX NOEL. dans Images pour enfants.

                       Joyeux Noël à tous !


Archive pour décembre, 2009

Des bisous !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

LETTRE AU PERE NOËL DE MAHEE.

belle image de noël

LETTRE AU PERE NOËL DE MAHEE.

Je m’appelle Mahée et j’ai 4 ans. J’habite avec mes parents et mes deux soeurs route de Babar à Paris.

Père Noël, comme j’ai été une petite fille très sage tout au long de l’année et que j’ai écouté papa et maman ainsi que ma maîtresse, je voudrais que tu penses à moi lors de ta distribution des cadeaux de Noël.

J’ai été aussi gentille avec mes soeurs. Je t’avoue que j’ai juste fait pleurer quelquefois ma grande soeur Ilona mais c’est parce qu’elle est beaucoup moins forte que moi. J’en ai été aussitôt désolée et elle m’a tout de suite pardonnée.

Je voudrais que tu m’apportes une poupée et d’autres cadeaux que tu auras choisis et surtout que tu n’oublies pas mes soeurs.

J’espère que tu ne seras pas retardé par la neige qui va tomber avec tes rennes et ton traîneau. J’ai vu que tu as un manteau rouge épais avec de la fourrure blanche qui te protège et te tient bien chaud.

Ne m’oublie pas Père Noël.

Je t’aime et je pense à toi Père Noël.

Mahée.

Lettre au Père Noël écrite et publiée par Chantal Flury le 16 Décembre 2009.background-2008_039_thumb

CHANTS DE NOEL.

                               

          CLIQUEZ SUR L’IMAGE D’ENFANT PUIS SUR LA DATE POUR

        ECOUTER LES ENFANTS CHANTER NOEL.Image Hosted by ImageShack.us

 

 

 

                                         Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

                       .

WALL.E

Wall-E vous salue

WALL.E

Dans le système solaire, les étoiles brillent énormément. Mais quelle est cette planète au loin et comment se nomme-t-elle ?

Si malheureusement, c’est bien elle : la terre !

Elle est polluée…

Les détritus ont recouvert sa surface !

Les humains n’y vivent plus depuis longtemps car ils ont trouvé refuge dans une station spatiale avant de revenir chez eux.

Mais qui est ce robot ? C’est WALL.E !

Il nettoye les saletés laissées depuis longtemps par les humains !

Il y travaille déjà depuis sept cents ans. Maintenant il est seul car les autres robots sont tous cassés.

Oh ! En fait, il n’est pas vraiment seul car un petit cafard le suit tout le temps partout.

WALL-E a amènagé dans une remorque. Il s’est installé un joli studio. Son compagnon, le cafard vit avec lui. WALL-E a chez lui des objets bizarres qu’il récupère dans les ordures. Aujourd’hui il a rapporté une plante. C’est la première fois qu’il en découvre une. Ensuite, il se projette un film sur une cassette vidéo. Le petit robot aime regarder ce film dans lequel les humains dansent, chantent et se tiennent par la main.

Mais il se sent seul… Il aimerait aussi prendre quelqu’un par la main…

Un jour WALL-E aperçoit une lumière dans le ciel. Puis un vaisseau attérrit et dépose quelque chose. Quelle surprise ! C’est un robot comme lui !

Mais c’est une fille et cette fille sait voler ! WALL.E en reste ébahi !… Cette fille est magnifique !

Lorsque le vaisseau décolle, la fille robot se met à voler et elle regarde autour d’elle.

WALL-E se demande ce qu’elle peut chercher ?

WALL.E habite seul sur la Terre depuis si longtemps. Il veut profiter de cette compagnie et suit donc la fille robot partout.

Soudain, elle s’arrête…

Qu’a-telle trouvé ? Mais que fait-elle ? Tout à coup, elle tire sur WALL.E avec une arme sur les bras !

Heureusement WALL.E a pu s’abriter et ainsi se protèger. » Cette fille robot n’est pas amicale !  » pense WALL.E.

Puis une tempête de sable se lève emportant tout sur son passage. Bien qu’il y ait du danger, WALL.E vient au secours de la fille robot. Il la transporte dans ses bras à l’abri dans la remorque. La fille robot lui demande alors son nom.

 » WALL.E  » murmure-t-il avec joie.

 » Wwwaaaallliiii !  » répond-elle.

WALL.E n’a jamais entendu, de si belle façon prononcer son nom…

WALL. E veut aussi connaître le nom du robot fille et lui demande.

 » Eve  » répond-elle.

 » Eèè ?  » rétorque-t-il.  » Eèè ? Eèèvv ? « 

 » Oui, c’est presque ça !  » dit Eve.

 » Eèveu !  » dit WALL.E.

Puis WALL.E montre sa collection d’objets à Eve : Là c’est une ampoule… Bizarre ! Elle s’allume toute seule dans la main de Eve ! Et il décide de lui montrer sa vidéo préférée… Va-t-elle accepter de danser avec lui s’il l’invite ?

WALL.E lui montre comment tourner. Et Eve veut bien danser ! Mais… Que fait-elle ? Elle tourne trop vite ! Elle se précipite sur Wall. E ! Pas si facile de danser ! WALL. E chute à terre. Un de ses yeux est cassé. Eve est désolée !

Heureusement WALL.E est un robot. Il n’est pas difficile à réparer… WALL.E a un oeil de rechange sur une étragère portant des objets étranges.

Eve pense que WALL.E est un robot très amusant et intelligent ! Elle commence à s’éprendre de lui…

WALL.E veut montrer sa plante à sa nouvelle amie ! Il la tend à Eve qui la saisit et la dépose au creux de sa poitrine et soudain… Eve s’éteint !

Confus WALL.E tente de la réanimer.

Eèveu !  » crie-t-il mais sans résultat…

WALL.E est triste. Il essaye de réactiver Eve par tous les moyens en sa possession : Il l’emmène se promener et la protège de la pluie avec un parapluie. Puis il s’assoit avec elle sur la remorque pour profiter du beau temps. Il espère que le soleil agira sur elle. Mais en vain…

Puis un jour, le vaisseau spatial vient reprendre Eve. Mais WALL.E ne veut pas la laisser s’en aller. Il  dit à son cafard de l’attendre sagement et il s’accroche au vaisseau. Il part alors avec Eve dans l’espace.

 » Eèveu  » crie WALL.E en frappant au hublot. Mais Eve ne réagit pas !

Le vaisseau est entrain de se diriger vers une station spaciale nommée Axiom.

Une fois dans la station spatiale, WALL.E remarque qu’Eve inerte est transportée par une machine qui flotte dans les airs.

Soudain, un robot nettoyeur s’intéresse à WALL.E. Après sept cents ans sur terre, il est, en effet, très sale.

WALL.E s’élance après l’objet volant pour ne pas quitter Eve des yeux. Pendant ce temps, le robot nettoyeur retire les traces que WALL.E a laissée sur le sol.

De drôles de robots attirent le regard de WALL.E soudain…

Mais ce ne sont pas des robots ! Ce sont des êtres humains ! Ils habitent depuis si longtemps dans l’espace qu’ils ne savent plus bouger. Ils se déplacent sur des sièges flottants. Ils restent assis toute la journée, en regardant des écrans pour être informés de ce qui se passe.

 » Mais où est Eve ?  » se demande WALL.E.

Il l’aperçoit… Elle est réveillée ! Elle se trouve sur le pont central de l’Axiom, à côté du capitaine et de son pilote automatique appelé Auto.

Surprise, Eve demande à WALL.E de se cacher car elle a une mission ! Le capitaine appuie sur un bouton. WALL.E écoûte ce qui se dit :  » Capitaine, félicitation ! Votre robot a trouvé une preuve de vie sur terre. Nous pouvons donc rentrer chez nous. Si vous placez la plante dans le holo-détecteur, une navette nous conduira directement sur terre. « 

 » Où est la plante ? Elle a disparu !  » dit le capitaine.

Eve regarde WALL.E qui l’a récupérée. Tout à coup, le capitaine remarque sa présence. Il trouve Eve bizarre et WALL.E bien sale. Il ordonne donc à GO-4, l’assistant robot d’Auto, de les envoyer en réparation.

Au service réparation, les robots examinent Eve. WALL.E n’est pas content :  » Pourquoi lui arrachent-ils les bras ?  » se demande-t-il.

Et WALL-E fonce dans la salle de réparation pour récupérer le bras à rayon laser de Eve. Eve tente de lui explique que tout va bien… Mais déjà WALL.E a malheureusement tiré sur le mur… Et les portes du service réparation s’ouvrent libérant les robots cassés.

Ils sont libres. WALL.E est leur héros !

Tous courent au-dehors. L’image de WALL.E et d’Eve s’affiche sur les écrans de la station et l’alarme se déclanche !

 » Attention ! Robots en fuite !  » Et les robots de la sécurité tentent de les arrêter. Mais Eve attrappe WALL.E et vole au-dessus d’eux.

Que faire de ce robot amoureux ?

Eve veut renvoyer WALL.E sur terre et le conduit à la capsule d’évacuation…

Mais il est hors de question d’abandonner Eve ! Soudain WALL.E remarque la plante !…

Eve admire WALL.E. Mais GO-4 qui a volé la plante, essaye maintenant de l’envoyer dans l’espace dans une capsule. Sans la plante, la navette ne pourra jamais retourner sur terre !

WALL.E entre pour récupérer la plante quand sousain… cette capsule est propulsée dans l’espace avec WALL.E à l’intérieur !

WALL.E appuie sur tous les boutons pour arrêter la capsule.

 » Auto destruction dans vingt secondes !  » annonce l’ordinateur de bord. WALL.E aperçoit alors un extincteur… Et dans un énorme vacarme, la capsule disparaît dans une énorme explosion…

 » Waaallii !  » s’écrie Eve. A-t-il explosé ?…

Mais non ! Eve aperçoit au loin WALL.E assis sur l’extincteur !

Dans la station spatiale, deux passagers ont quitté leur écran pour admirer les robots en train de voler dans l’espace : ils dansent !

WALL.E montre la plante à Eve. Elle est si heureuse qu’elle penche la tête vers lui et elle l’embrasse…. Une étincelle se produit… Le baiser des robots ! …

Le capitaine nostalgique, devant son tableau de bord, visionne des images de la Terre avant que les détritus n’aient recouvert sa surface. Il découvre alors ses merveilles : des plantes, des arbres, des fleurs… Il est subjugué ! Il ne remarque même pas WALL.E et Eve à travers le hublot.

Pendant ce temps, les robots retournent dans la station spaciale. Eve va pouvoir remettre la plante au capitaine et tout le monde pourra rentrer sur terre ! Elle demande à WALL.E de l’attendre et ce dernier se glisse dans un vide ordures et disparaît.

WALL.E se demande alors s’il n’aurait pas mieux fait de suivre Eve. .

Eve réussit à trouver le capitaine pour lui remettre la plante !

 » Comment ? Nous pourrons enfin retourner sur terre. Je me demande ce que la terre est devenue…  » dit le capitaine.

Puis il se souvient qu’Eve a enregistré des images de la terre pendant son voyage. Il lui place une machine sur le front pour qu’elle projette ses souvenirs sur l’écran.

Le capitaine est alors malheureux en voyant la terre si poluée. Pui il regarde la plante et dit : Tu es là, toi. Nous devons rentrer ! Il reste de l’espoir sur terre ! « 

En regardant les images, Eve se rappelle avec quelle tendresse WALL.E s’est occupé d’elle pendant son sommeil. Et elle ressent une émotion inconnue…

Le capitaine veut placer la plante dans le holo-détecteur pour rentrer sur Terre… Mais Auto qui a été programmé pour rester dans l’espace refuse ! Le capitaine se débat…

D’un seul coup, GO-4, l’assistant d’Auto utilise son rayon à suspension pour jeter la plante dans le vide-ordures. Est-elle perdue ?…

Mais non ! WALL.E sort du vide ordures. Et il n’a pas vu que la plante est sur sa tête !

Furieux, Auto électrocute WALL.E qui tombe à nouveau dans le vide-ordures suivi de Eve et du pauvre robot nettoyeur !

Eve s’inquiète car WALL.E est très endommagé ! Peu importe sa mission !… Il faut sauver WALL.E !

 » Teeerrre !  » soupire WALL.E en tendant la plante à Eve qui comprend maintenant. S’ils arrivent à mettre la plante dans le holo-détecteur, le vaisseau les ramènera sur Terre. Alors, elle pourra réparer WALL.E avec les pièces détachées qui se trouve dans la remorque.

En s’enfuyant, ils entendent le capitaine communiquer avec eux :  » Je suis enfermé dans ma cabine. Eve mets la plante dans le holo-détecteur ! vite ! Auto va couper la communication et… » La parole du capitaine s’interrompt… Mais Eve et WALL.E sont en route. Ils sont accompagnés des robots cassés, venus maintenant pour les aider.

Le capitaine a ouvert le holo-détecteur pour permettre à Eve de mettre la plante. Mais Auto n’a pas abandonné…

Le capitaine lutte contre Auto. Mais le robot est très puissant… Il fait rouler le capitaine sur le sol. Tous les passagers sont éjectés de leurs sièges. Et WALL.E a perdu la plante. De plus, Auto vient de mettre en marche la fermeture du holo-détecteur !

Heureusement le robot nettoyeur a trouvé la plante ! Les robots cassés aident Eve à la récupérer. Et WALL.E se comporte à nouveau en héros ! Malgré ses blessures, il parvient à bloquer les portes du holo-détecteur pour empêcher sa fermeture !

Le capitaine est en train de perdre contre Auto… Et il aperçoit WALL.E à l’écran qui lutte pour maintenir le holo-détecteur ouvert au risque de se faire broyer. Rassemblant alors son courage, le capitaine se dresse sur ses jambes et fait le premier pas de sa vie !

 » Auto, tu es relevé de tes fonctions !  » dit-il. Il appuye sur un interrupteur et éteint Auto. Les passagers qui ont vu la scène sur les écrans, crient de joie !

Pendant ce temps, WALL-E ne peut plus retenir le holo-détecteur. Eve a juste le temps de jeter la plante à l »intérieur avant sa fermeture.

 » Origine de la plante vérifiée ! Cap sur la terre !  » dit le navigateur de bord. Ils ont réussi !… Ils rentrent chez eux !…

Les humains, à bord, essayent de marcher. Ils ressemblent à de gros bébés !

Eve prend WALL.E dans ses bras :  » Waallii !  » supplie-t-elle. Mais le robot reste inerte.

La station spatiale arrive sur la Terre… Tous se cramponnent…

Quand la station atterrit le petit cafard est toujours là, à attendre ses amis…

Après sept cents ans d’absence, les humains débarquent sur la Terre. Eve se précipite vers la remorque avec WALL.E dans ses bras.

 » Bonne chance !  » s’écrie le capitaine avant de faire son premier pas sur  la Terre.

Heureusement WALL.E est un robot. Arrivée à la remorque, Eve pourra le réparer. Elle travaille sans arrêt pour lui redonner la vie…

 » Biiip !  » dit WALL.E, en relevant doucement la tête.

Houuua ! WALL.E est de retour ! Mais est-ce vrai ?…

«  Waallii !  » dit Eve avec plaisir.

Mais il ne semble plus la reconnaître… Il ne reconnaît plus personne. Il se contente de ramasser des ordures et de les mettre en cubes…

 » Waallii !  » appelle Eve encore et encore… Elle tente tous les moyens pour qu’il retrouve sa mémoire. Mais en vain. WALL.E est devenu un robot ordinaire.

Eve s’approche de lui pour poser sa tête contre la sienne et lui dire :  » Au revoir !  » Lorsqu’une étincelle se produit… Le baiser des robots….

Eèveu ?  » dit WALL.E.

 » Waallii !  » répond Eve.

WALL.E a enfin réalisé son rêve. Il tient la main de Eve !

Maintenant WALL.E et Eve savent que l’amour est revenu sur terre ! Et que les humains prendront soin de leur planète, la Terre…

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 12 Décembre 2009, d’après un film de Disney-Pixar.background-2008_039.jpg

 

 

 

Banc avec Wall-E et Eve

 

ILONA MAHEE ET MILA.

            ILONA MAHEE ET MILA. dans Images pour enfants. 110209052344988777-300x228

063.jpg062.jpg

094.jpg

Un lutin de Noël.

                                          Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

WINNIE-A LA DECOUVERTE DES 5 SENS.

Ursus arctos ; Aspe, Pyrénées, France

A LA DECOUVERTE DES 5 SENS.

LE GOÛT.

Il existe toutes sortes de goûts : le fromage est salé, le citron est acide, et l’endive amère !  » Le meilleur goût est le sucré !  » dit Winnie l’ourson.

DRÔLE DE LANGUE.

WINNIE-A LA DECOUVERTE DES 5 SENS. dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie. 200px-Kangaroo_and_joey03Clipart Gif glace cornet fraise

La langue est couvertes de petites bosses charnues appelées papilles. La langue nous sert à goûter le sucré et le salé.

POURQUOI LE SERPENT TIRE-T-IL LA LANGUE ?

serpent

Le serpent goûte d’abord. Il touche les choses avec sa langue et ne les mange que lorsqu’elles lui semble bonnes.

DU POIL AUX PATTES.

insecte_mouche012 dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie.

Une mouche ne goûte pas sa nourriture avec sa langue mais avec les poils qu’elle a sur les pattes.

LE GÔUT DE L’EAU.

poisson.gif

Le poisson avale de l’eau pour goûter ce qui l’entoure.

 

LA VUE.

Ursus arctos ; Aspe, Pyrénées, France

 » Nos yeux servent à regarder le monde avec le soleil ses fleurs et ses abeilles. » dit Winnie.

OUVRE GRAND LES YEUX !

tigre_04123gifs001

Il faudrait toujours regarder où nous allons. Mais Tigrus est perdu dans ses rêves et il ne voit pas la pelle par terre dont le manche le frappe en pleine figure ! Bang !

 » Bien fait pour moi ! Il faut toujours regarder où l’on marche !  » pense-t-il.

DES INSTRUMENTS POUR MIEUX VOIR !

Les yeux ne voient pas tout. Ils ne peuvent pas distinguer ce qui est trop éloigné. Il existe des lunettes pour voir de loin et des lunettes pour voir de près.

Clipart image lunette

LA LOUPE.

Clipart image loupe

La loupe est taillée dans un verre qui agrandit les objets.

VOIR L’INVISIBLE.

microscope

Les microbes sont si petits qu’il faut les observer au microscope.

VOIR LES ETOILES.

Telescope-0

On peut observer les étoiles avec un télescope. Il les fait apparaître des milliers de fois plus grosses.

VOIR DE TRES LOIN.

bienvenue & bonne visite 09

L’aigle est semble-t-il l’animal qui a les yeux les plus perçant. Il peut apercevoir un lièvre à 2 Kilomètres.

UN OEIL ENORME.

Pieuvres-8

L’oeil le plus gros est celui du poulpe géant qui vit dans les profondeurs de l’océan. Il mesure 38 centimètres de diamètre !

DES ANIMAUX AVEUGLES.

taupe

Mais il est possible de vivre sans voir. Les araignées voient mal. Les taupes ont encore une plus mauvaise vue. Quant aux serpents souterrains, ils sont complètement aveugles.

DROLES DE VISION.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Une personne souffrant de diplopie voit double.

Une personne qui cligne des yeux voit trouble.

Une personne daltonnienne confond le rouge et le vert.

Une personne souffrant d’héméralopie voit très loin la nuit et moins bien le jour.

L’OUIE.

 

Quelle merveille d’écoûter de la musique ou des chants d’oiseaux. Et quand Tigrus ou Maître Hibou s’arrêtent de parler… Quel merveilleux silence !

HOU HOU !

250px-asio_otus-225x30011

 

 » Comme toutes les chouettes et les hiboux, mon ouïe est excellente. J’entends tout comme une feuille tomber, un animal bouger… » dit Maître Hibou.

UNE OUIE PARTICULIEREMENT FINE.

290px-psm_v07_d672_long_eared_english_bat

Les chauves souris sont des animaux qui possèdent une ouie très fine. Elles reçoivent des ultrasons qu’une oreille humaine n’est pas capable d’entendre.

DES OREILLES AJUSTABLES.

vidéo gerboise à longues oreilles désert gobi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gerboises ont de grandes oreilles dressées vers le ciel. Elles les orientent vers le bruit pour mieux entendre.

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 

 

 

CONCERT POUR TOMATES.

uzeg06py

 » Mes plantes n’ont pas d’oreille mais elles poussent mieux lorsque je fais de la musique !  » s’écrie Lapinus.

MOULINS A PAROLES !

Dans la nature, il existe toutes sortes de bruits différents : des cris, des grognements, des hurlements…. A leur façon, ils servent à communiquer.

PAROLE DE CHAT.

gif chat

Quand il veut manger, un miaulement discret suffit.

Quand il veut des caresses, il ronronne.

Quand il est en colère, il fait PFFF ! et il crache.

CHANT D’AMOUR.

gif animé d'oiseaux

Les oiseaux mâles courtisent les femelles en chantant un chant d’amour.

SINGERIES.

singesingesinge

Quand les chimpanzés parlent entre eux, ils émettent des sons, font des grimaces et bougent les bras dans tous les sens.

 

LE TOUCHER.

Nous touchons les objets avec les mains mais aussi avec les pieds ou même la tête, parce que notre peau est sensible.

ON AIME BIEN.

Clipart image sanglierClipart image sanglier

Les sangliers aiment se frotter partout.

Ils se roulent dans la boue, tout doux…

Ils se frottent aux arbres pour se gratter.

Ils aiment aussi se frotter l’un contre l’autre.

NEZ A NEZ.

esquimau

Les esquimaux se frottent le nez pour se dire bonjour.

HISTOIRE DE MOUSTACHES.

wc3jtume

Les chats utilisent leurs grandes moustaches pour détecter ce qui les entoure et éviter de se cogner.

GROS CALINS.

200px-Kangaroo_and_joey03                 voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

Maman Gourou caresse Petit Gourou avec ses pattes. Elle le chatouille et l’embrasse. Ceci c’est faire un gros calins ! voir l'image en taille réelle

 

L’ODORAT.

L’ODEUR DE MAMAN.

gif chat

Après sa naissance un chaton reste aveugle pendant quelques jours. Il ne voit donc pas sa mère. Mais il peut la suivre grâce à son odeur.

ODEURS LOINTAINES.

Les insectes n’ont pas de nez et ils sentent avec leurs antennes. Le Grand Paon de Nuit détecte l’odeur d’une femelle à 5 kilomètres de distance.

LE SENS DE L’ODORAT ET DE LA DIRECTION.

Après des années passées dans l’océan, le saumon retourne à la rivière où il est né guidé par son odorat.

LE COIN DES MOIS.

La nourriture préparée pour le pique-nique sent bon. Nos amis vont la manger avec beaucoup de plaisir.

LE GOÛT.

tigre_04

 » Je vais relater, ci-dessus, le goût des aliments que nous avons apportés… » dit Tigrus.

 » C’EST ACIDE.

 

 

gifs et cliparts fruits et légumes

Quand on mord dans du citron, il pique la langue. Il a un goût acide.

C’EST AMER.

 

 

 

 

images-1

 

Les endives ont un goût amer ainsi que les amandes amères et le chocolat amer.

 

 

 

C’EST DE L’EAU SALEE.

123gifs014

L’eau de mer ne se boit pas car elle est trop salée.

 

C’EST BON.

bonbons

Les bonbons c’est bon. On leur a donné pour cette raison ce joli nom bonbon.

CE N’EST PAS BON.

gauffrier toast pain

Un toast trop brulé a mauvais goût. « 

LA VUE.

Ursus arctos ; Aspe, Pyrénées, France

 » J’aime contempler la nature car elle est belle !  » s’exclame Winnie.

 » Mais les ordures c’est laid.*Un terrier, c’est tout noir à l’intérieur.

Les ordures sont laides aussi, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas les jeter n’importe où.

Il ne faut pas regarder le soleil car il est éblouissant surtout en été.  » ajoute-t-elle.

L’OUÏE.

 » Quand la vache dit  » Meu-eu ! « , on dit qu’elle meugle, c’est un son grave.

L’alarme du réveil le matin a un son tellement aigü qu’elle me fait mal aux oreilles.

Les voitures qui klaxonnent font du bruit et c’est assourdissant !  » ajoute Porcelet.

LE TOUCHER.

to_ane-1467

 » Quand on touche la neige, c’est froid.

En touchant une flamme on se brûle et c’est très dangereux.

L’écorce d’un arbre est rugueuse et gratte.

Un chat c’est dousx à caresser.  » rétorque Bourriquot.

L’ODORAT.

uzeg06py

 » Une fleur, ça sent bon et on en fait des parfums.

Un putois est un animal très doux mais il sent très mauvais.

Le fromage sent fort surtout lorsqu’il reste longtemps dans le garde-manger après un oubli ! » soupire Lapinus.

 

Ursus arctos ; Aspe, Pyrénées, France » Voilà les cinq sens. J’aime voir tomber la pluie et respirer le parfum des fleurs, goûter le miel, toucher l’herbe tendre et écouter mes amis parler.  » conclut Winnie en chantant !

Histoire écrite et publiée par Chantal Flury le 10 Décembre 2009, d’après un conte de chez Hachette.background-2008_039.jpg

 

Les histoires de Mahée, 4 ans.

 Les histoires de Mahée, 4 ans. dans Ilona, Mahée, Mila, Mots d'enfants,. x8s29b47

Mahée :  » Tu sais, ma soeur Mila, n’a pas une jolie voix. »

Papy :  » Mais pourquoi, Mahée ? «  demande Papy étonné.

Mahée :  » Mais parce qu’elle est enrhumée ! « .

Pour Mahée, papy aurait dû entendre que la voix de sa petite soeur, Mila, était différente…

Mots d’enfants publiés par Chantal Flury, le 06 Décembre 2009.background-2008_039.jpg

 

382.gif

Le clown.

                               Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

12

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops