LA FUSEE DE OUI-OUI.

La fusée de Oui-OuiLA FUSEE DE OUI-OUI. s_03593906femmedorttttttttttttttttttttt.jpg

LA FUSEE DE OUI-OUI.

A Miniville les étoiles brillent ce soir là. Oui-Oui lit son nouveau livre. C’est un livre sur les fusées. Il est fantastique !

 » J’aimerais bien avoir une fusée et m’envoler vers le ciel !  » pense Oui-oui. Puis il se met à observer les étoiles depuis sa fenêtre.

 » Je pourrais peut-être en fabriquer une… C’est une bonne idée ! Je vais construire ma propre fusée !  » se dit Oui-Oui. Et il est si content qu’il part faire connaître la nouvelle à ses amis.

Sur le chemin Oui-Oui invente une chanson :

Je serai l’aventurier

Du pays des jouets

Une fois ma fusée construite

Je m’envolerai très vite.

Partout où je veux aller

Ma fusée va m’emmener

Venez explorerl’espace

Pour mes amis j’ai la place

Allons voir les planètes

Et sur la lune faire la fête.

Oui-Oui se prend pour une fusée. Il court dans tous les sens… Et Boum ! Il heurte Melle Ouistiti et Bouboule.

 » Excusez-moi !  » dit Oui-Oui.

 » Que fabriques-tu ?  » lui demande Melle Ouistiti énervée.

 » Je fais une fusée. Ce sera la même que celle qui est dans mon livre. Et je partirai dans l’espace !  » répond Oui-Oui.

 Bouboule trouve que Oui-Oui a une bonne idée. Et il propose de l’aider, bien sûr si Oui-Oui le veut bien. Et Oui-Oui est d’accord.

Melle Ouistiti est beaucoup moins enthousiaste :  » Les fusées sont construites par des gens très intelligents. Vous êtes stupides de penser pouvoir en construire une, seuls !  » s’exclame-t-elle.

 » Pourtant, nous le ferons.  » insiste Oui-Oui.

 » Tu es d’accord ?  » demande-t-il à Bouboule.

 » Bien sûr ! Nous y arriverons !  » répond son ami.

 » Il nous faut l’aide de quelqu’un qui a l’habitude de bricoler.  » réfléchit Oui-Oui. Et il pense alors à M. la Pompe.

 » Construire une fusée ? c’est une bonne idée et un vrai défi !  » dit M. la Pompe.

Juste à ce moment là, le clown mécanique appelle M. la Pompe, pour qu’il répare ses ressorts.

 » Désolé Oui-Oui. Je dois te laisser. Je te prête tous mes outils.  » dit M. la Pompe avant de partir.

 » Merci !  » répond Oui-Oui.

 » Il va falloir rassembler les morceaux de notre fusée.  » ajoute Oui-Oui.

 » Où trouverons-nous un cône pour l’avant ?  » demande Bouboule.

 » Il faut trouver un objet avec la même forme que le chapeau du clown mécanique mais en plus grand.  » réfléchit Oui-Oui.

 » Les seuls cônes que je connaisse sont ceux des boules de glaces.  » dit Bouboule.

 » Bravo ! Mademoiselle Chatounette vend des glaces. Elle pourra peut-être nous aider !  » rétorque Oui-Oui.

Melle Chatounette est ravie de les aider. Elle leur donne un cône de double glace extra large !

 » Super ! Et merci ! Ce cône sera parfait pour l’avant de la fusée.  » s’exclame Oui-Oui.

Bouboule trouve également parfait le cône mais pour être mangé…. Il est déçu de ne pas pouvoir le faire tout de suite.

 » Pourrais-je le manger après notre voyage dans l’espace ?  » demande-t-il.

 » Bien sûr…  » le comble Oui-Oui. Et Oui-Oui pense aussitôt aux conseils de M. la Pompe.

 » Maintenant, il faut trouver un tube ! Regarde là-bas !  » Et Oui-Oui pointe le doigt sur un réverbère.

 » Je pense que c’est trop fin. Mais que penses-tu de cette vieille poubelle ? «  demande Bouboule.

 » Super ! En plus, elle semble abandonnée.  » répond Oui-Oui.

Mais M. le Gendarme qui passe par là, n’a pas l’air content :  » Que faîtes-vous là ?  » les interroge-t-il.

 » Nous construisons une fusée. Et cette poubelle fera le milieu de l’engin.  » répond Oui-Oui.

 » Bon d’accord. Mais ne faîtes pas de bêtises ! «  gronde le gendarme.

 » Maintenant, il ne manque que les triangles.  » dit Oui-Oui et en continuant leurs recherches, tous deux rencontrèrent Mélissa.

 » Bonjour ! Nous construisons une fusée. Il nous reste trois triangles à trouver.  » dit Oui-Oui.

 » Vous avez de la chance ! J’ai justement trois triangles sur mon stand. Je vais les chercher !  » dit Mélissa.

«  Extra ! Maintenant nous pouvons commencer !  » dit Oui-Oui.

Oui-Oui et Bouboule restent longtemps enfermés dans le garage de M. la Pompe. Ils mettent d’abord tous les morceaux sur la table : le cône pour l’avant, la poubelle pour le milieu et les triangles de Mélissa pour l’arrière.

 » Nous formons une bonne équipe. Merci pour ton aide Bouboule.  » constate Oui-oui.

 » Et en plus, nous nous sommes bien amusés ! Regarde ! Dehors tout le monde est venu voir !  » s’exclame Bouboule.

En effet, M. la Pompe a rassemblé tous les habitants devant son garage pour assister au décollage.

 » Voici la première fusée du pays des jouets.  » explique M. la Pompe. Et tout le monde applaudit sauf Melle Ouistiti.

 » Ce n’est pas une vraie fusée. Il n’y a pas de moteur pour la faire s’envoler !  » s’écrie Melle Ouistiti.

 » Elle a raison, nous l’avons oublié dans notre construction…  » s’explique Oui-Oui déçu.

 » Je peux vous aider ?  » propose Potiron. Et il ajoute :  » Vous avez durement travaillé. Et vous êtes persuadés que cette fusée peut voler. Un peu de magie va vous aider !  »

Puis Potiron jette de la poudre magique sur la fusée pour qu’elle puisse voler.

 » Tu as fait démarrer notre fusée ! Merci Potiron ! «  s’exclame Oui-Oui. Et Zoooom ! La fusée part à toute vitesse. Oui-Oui et Bouboule sont si haut dans le ciel qu’ils peuvent toucher les étoiles. Oui-Oui en décroche même une pour Melle Ouistiti.

 » Tu as eu une idée formidable !  » crie Bouboule.

Pendant ce temps, à terre, tout le monde se félicite d’avoir participé à la construction de la fusée.

 » Merci à tous pour votre aide.  » dit Oui-Oui en atterrissant.  » Et quelqu’un mérite un cadeau exceptionnel !  » ajoute Oui-oui en tendant l’étoile à Melle Ouistiti.

 » Merci… Ta fusée est fantastique… Peux-tu m’emmener faire un tour!  » demande Melle Ouistiti.

Et tout le monde voulut en faire un aussi…

 » Ne vous inquiétez pas ! Vous viendrez tous voir les étoiles dans notre taxi-fusée !  » s’écrie Oui-Oui en riant aux éclats. Hourra !!!!

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 17 Novembre 2009 d’après une histoire de chez Hachette.background-2008_039.jpgcoloriages Oui Oui

 


Autres articles

    Répondre

    L'Encre de Phoebé |
    "Le regard des autres", 1er... |
    Atelier permanent de lectur... |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
    | Les Ailes du Temps
    | David Besschops