BABAR.

BABAR. dans Babar. 478[1] Fusees-8 dans Babar.  123gifs003     123gifs008    

BABAR A LA CONQUETE DE LA LUNE. 

Un gros incendie s’est déclaré dans la salle des fêtes. Aussitôt prévenu les pompiers arrivent pour éteindre le feu. Mais bien vite le bâtiment est entièrement détruit.

 » Tu te rappelles, Babar, les moments où tu venais m’inviter à danser et où nous nous envolions sous les lumières comme dans un rêve ?  » dit tristement une dame âgée.

 » Bien sûr ! »   » Je promets que je ferai tout ce que je pourrai pour sauver cet endroit.  » répond Babar.

 » Si tous les habitants de la ville se mettent à travailler pour reconstruire le bâtiment, nous pourrons très vite écouter à nouveau de la musique et danser ! » ajoute Babar.

Tous les habitants se mettent aussitôt à l’oeuvre, sauf Arthur. Il emporte du matériel en cachette loin de la salle des fêtes. Mais Babar l’a repéré !

Babar le suit.  » Ne me dis pas que tu fabriques une fusée !  » s’exclame Babar en découvrant Arthur auprès d’un drôle d’engin.

 » Et pourquoi pas ? Je serai le premier éléphant à aller sur la lune. » dit fièrement Arthur.

 » Mais la lune est très éloignée de la terre. Je ne sais pas si ta fusée pourra la rejoindre. » s’écrie Babar.

Mais bien vite les habitants de la ville s’enthousiasment pour la fusée d’Arthur.  » Aidons le à terminer la construction de sa fusée ! et aidons le à marcher sur la lune ! « 

Babar s’en retourne car il préfère travailler au plan de la reconstruction de la salle des fêtes.

Pas très loin de là, un rhinocéros envieux observe la scène, caché dans les buissons.

Le rhinocéros pense :  » Si ces éléphants peuvent construire une fusée, les rhinocéros aussi. Je serai le premier à poser les pieds sur la lune ! « 

Sans plus attendre le rhinocéros appelle des ingénieurs à ses côtés et leurs demande de construire une fusée… Aussitôt les travaux commencent… Et bientôt le rhinocéros s’installe aux commandes de l’appareil. Mais dès son envol la fusée tombe et le rhinocéros n’a plus qu’à ouvrir son parachute.

Mais les éléphants viennent d’apprendre que les rhinocéros ont construit aussi une fusée :  » Hâtons nous, hâtons nous !  » Cornélius s’installe aux commandes de la fusée. Le compte à rebours commence : 5, 4, 3, 2, 1, Partez…

La fusée s’élance mais elle s’écrase bien vite. Cornélius réussit à se dégager de l’amas de débris, tout secoué !… Il pense qu’ils ont eu tort de vouloir conquérir la lune. Par ailleurs, il pense que la salle des fêtes les attend toujours…

Si nous voulons à nouveau danser dans cette salle, hâtons nous de la reconstruire !…

478[1]         123gifs064 123gifs006  123gifs016

BABAR AU SPECTACLE.

Babar et ses amis accueillent Melle Sophie, la grande danseuse étoile, qui donne une représentation dans la ville.

«  Madame, nous sommes très honorés de vous accueillir.  » dit Babar.

 » Je sais, je sais. «  répond-elle sèchement. Mon voyage m’a épuisée. Je dois regagner mes appartements…

Babar est surpris de sopn comportement et ne peut donc rien ajouter. Et Melle Sophie a déjà disparu…

Melle Sophie n’est pas quelqu’un de facile. Elle ne cesse de se plaindre et d’agresser.

 » Vous n’êtes que des incapables ! » crie-t-elle au metteur en scène.

 » Et voilà ! après l’habilleuse, c’est au tour du metteur en scène d’être renvoyé !…Elle ne s’arrêtera donc jamais !… » soupire Babar.

 » Désormais Babar, vous serez mon metteur en scène. «  ordonne la danseuse, Melle Sophie.

Elle hurle après les autres danseurs ! Elle les agresse !

 » Cette fois, elle va trop loin !  » pense Babar.

La veille de la représentation, l’inévitable se produit. Le chef d’orchestre a loupé une mesure et le danseur étoile vient de retomber sur le pied de Melle Sophie.

Babar sent qu’il perd patience. Il ne reste désormais plus personne dans la troupe. Melle Sophie refuse de danser avec des amateurs. Mais comment remplacer le chef d’orchestre, le danseur étoile, les danseurs ?… et Melle Sophie…

Les amis de Babar viennent à son secours.

Je serai éclairagiste, dit Arthur.

Moi chef d’orchestre, dit Cornélius.

Moi maquilleuse, moi décorateur, moi régisseur, déclarent en coeur tous ses amis.

 » Céleste sera danseuse étoile ! «  ajoute Babar

Le rhinocéros s’écrie alors qu’il sera danseur étoile !

Le spectacle maintenant commence. Quelle surprise, quelle souplesse, quelle grâce, quel rhinocéros et Céleste, l’éléphante, est aussi très gracieuse ! Le public a totalement oublié Melle Sophie…

 » Encore ! encore ! «    clament les spectateurs pendant que le rideau se referme …

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 04 Avril 2009 d’après une histoire de chez hachette.background-2008_039.jpg123gifs008

 

 

 

 

 


Autres articles

Répondre

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops