BABAR.

BABAR. dans Babar. 478[1]      gateau anniversaire pour un petite fille

BABAR AU PAYS DES DELICES.

Babar se promène avec des amis en ballon. Une odeur de chocolat flotte d’un seul coup dans l’air.

Babar demande à Bruno de faire atterire le ballon. Babar Bruno et Matthieu rencontrent alors un pays merveilleux où les maisons sont des friandises.

 » Bienvenue au pays des délices leur crie les habitants!  »  » Et maintenant, régalez vous ! « . Personne ne se fait prier longtemps.  » C’est excellent ! «  déclare Bruno, la bouche encore pleine.

 » Vous ne trouvez pas que ça sent le brûlé ?  » dit Babar.

Aussitôt le groupe se précipite pour savoir d’où vient l’odeur.  Dans une boutique, ils trouvent un jeune pâtissier en pleurs.  » Je m’appelle Jules  » leur dit celui-ci. Mon grand père réalise les plus beaux gâteaux de la ville. Il a été nommé pâtissier du Roi. Mais il est tombé malade. Je le remplace. Mais le plus grave c’est que demain le fils du roi fait une inspection. Il va goûter les gâteaux, et ils sont ratés. Il fera donc fermer la boutique.

 » Ne pleure plus » lui dit Bruno. Nous allons t’aider. Je connais quelqu’un qui va t’aider à préparer les meilleurs gâteaux du monde. Quelqu’un qui s’appelle maman.

 » Moi ? » s’écrie Karine qui accompagnent aussi les amis. Et après avoir réfléchi. « Je veux bien apprendre mes recettes au pauvre Jules. »

Le premier gâteau de Jules est une réussite ! Mais il en reste beaucoup d’autres à préparer. Bientôt tout le monde désire gouter les gâteaux qui sortent du four.

 » Je n’ai pas le droit de vendre de gâteaux avant l’inspection. » dit Jules.  » Si le Prince l’apprenait, il serait furieux ! »

Jules a raison de s’inquiéter car le Prince arrive.  » Il a l’air de mauvaise humeur !  » murmure Karine.

Au début tout se passe bien? Hélas dans un des gâteaux le prince trouve des raisins.

 » Je déteste les raisins !  » hurle-t-il.

 » Pour la peine, je te recale à l’inspection… » dit le Prince.

Babar essaye de le faire changer d’avis. Le Prince furieux les fait jeter tous en prison. Mais à côté se trouve un autre pâtissier. Ils enlève une pierre dans le mur et ils peuvent ainsi se retrouver.

 » J’avais fait une charlotte aux poires !  » et le Prince n’aime pas les poires ! explique ce dernier. »j’ai été jeté aussi en prison. »

Grâce à Pom, le petit singe qui les accompagnait, ils arrivent à s’évader au moyen d’ un trousseau de clefs que Pom a dérobé et a pu leur apporter.

Venu les voir, le Prince découvre que la prison est vide.  Entre-temps Bruno a appris que c’était le jour de l’anniversaire du Prince . Personne n’a jamais fêté l’évènement. Le Prince est donc particulièrement de mauvaise humeur ce jour là.

 » Ecoutez-moi, j’ai une idée ! « dit Karine. Pour lui faire une surprise, ils emmènent le Prince dans un verger où les fruits sont des bonbons. Ils lui offrent un gâteau câché dans une gigantesque fraise.

Emerveillé, le Prince n’en revient pas. A ce moment là le Roi et la Reine apparaissent.

 » Nous sommes responsables » expliquent-t-ils tous les deux.  » Pour ne pas faire de notre fils, un enfant gâté, nous ne lui souhaitions pas ses anniversaires.  »  » Et maintenant, il est devenu méchant !  » déplore la Reine.

Mais c’est du passé. Et le Prince nomme Jules, pâtissier Royal. Jules explose de joie. Et il promet de ne jamais plus mettre de raisins dans ses gâteaux !

478[1] dans Babar.Tugelafallslighteqsmall

BABAR ET LA SOURCE MAGIQUE.

Babar  et ses amis abordent maintenant un pays où coulent mille rivières scintillantes.

 » Regardez cette flaque d’eau, elle bouge ! » dit Bruno.

En effet, l’eau bouge et tous les amis la suivent.  » C’est vraiment drôle ! Je n’ai jamais rien vu de pareil dit Karine. Mais voilà que la flaque disparaît sous terre et qu’une source jaillit du sol. Quel beau spectacle !

Une grenouille s’arrête à la source pour boire puis s’envole vers le ciel comme un oiseau.  

 » Une grenouille qui vole ! C’est magique !  » dit Matthieu. Et s’ils se mettaient à voler à leur tour.Ils boivent de l’eau magique et ils crient ensuite  » Nous volons comme des oiseaux ! » Ils volent tous et s’amusent ainsi.

Un peu plus loin les amis retrouvent la grenouille. Bruno est si pressé de dépasser la grenouille qu’il se retrouve tout seul dans le ciel. Un vilain aigle fonce alors sur lui et l’attrape. Mais il est sauvé de justesse par un autre aigle gentil. « Je vais te conduire auprès de mon fils. «  lui dit ce dernier. Là tu seras en sécurité. Bruno le remercie.

Babar et Matthieu sont très inquiets. Ils ont perdu Bruno.  » Il faut partir à sa recherche.  » décide Babar.

En volant Babar et ses amis tombent brusquement dans le nid de l’aigle. Ils retrouvent heureux, Bruno.

Le bébé aigle ne veut plus les laisser repartir.  S’il pouvait voler, le petit aigle se ferait plein d’amis.  Ils décident donc de lui faire boire de l’eau magique.

Le méchant aigle revient pour se venger. Il veut capturer l’enfant qui vole maintenant. Mais c’est sans compter sur le courage de Karine. Elle le fait fuir. Babar parvient à le saisir par la patte avec sa trompe. Le méchant aigle affolé part penaud.

Les amis redescendent  et pour fêter cette heureuse fin, ils boivent un petit peu d’eau magique et tout le monde s’envole à nouveau !

Photo de vidange de colonne d'eau de geyser

Conte écrit et publié par Chantal Flury le 13 Décembre 2008 d’après une histoire de  » Babar « .background-2008_039.jpg

 

 

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops