BABAR.

 

 BABAR. dans Babar. 478[1]Les contes du chat perché  123gifs006 dans Babar.

BABAR AU ROYAUME DES JEUX.

Babar se promène avec des amis au royaume des jeux. D’un seul coup, ils rencontrent un Cavalier, une pièce de jeu d’échecs.

Ils continuent leur promenade et croisent une Tour  puis un Fou.  » Et si nous jouions propose Bruno. »  Les pièces hésitent.  » Nous avons interdiction de jouer. «  dit la Tour. Mais l’envie de faire un jeu est la plus forte. Le roi Padrôle arrive brusquement et dit :  » J’ai interdit que l’on joue dans mon royaume.  » Les amis demandent à Babar d’aller trouver Padrôle pour qu’il change d’avis.

Le roi Padrôle ne laisse même pas entrer Babar dans son château. Il n’a pas envie d’écouter cet éléphant.  » Allez vous en, hurle t-il !  » Il est intraitable.

Et voilà que Babar et Bruno jouent à Chat perché ! Très en colère le roi Padrôle surgit. Dans une chaussure géante, il se déplace et essaye d’écraser ceux qui lui résistent. Les amis pour lui échapper s’accrochent à la chaussure qui les amène dans le bois.

Le roi punit les trois amis qui accompagnent Babar en les obligeant à rester immobile sur un banc, sans jouer naturellement !

Babar se présente à nouveau au château. » Nous allons jouer à un jeu de votre choix. Si vous gagnez vos amis seront libérés. » renchérit le roi.

Babar choisit les échecs mais Padrôle joue très bien à ce jeu. Après un moment de jeu, Babar est sur le point de perdre la partie. Il a alors peu de chance de gagner…

Sophie, présente, demande au roi de surtout pas toucher à son roi. Le roi Padrôle s’empresse de faire le contraire et ainsi de suite. Elle tend un piège au roi qui ne voit rien arriver. Et Babar peut ainsi mettre  » Echec et Mat  » le roi.

Le roi a ainsi découvert que l’on peut prendre plaisir au jeu et demande à rejouer. Réconcilié avec eux, le roi Padrôle souhaite un bon voyage à ses nouveaux amis.

 » Revenez quand vous voulez dit-il ! « .

478[1]s_u_01_10196_01_05

BARBAR ET LE ROBOT.

Regardez dit Babar, on dirait une petite poupée!  » Je m’appelle Sophie répond-elle, bienvenue au pays des jouets ! « 

Sophie emmène ses nouveaux amis dans la rue principale.  » Quelle chance tu as d’habiter ici !  » dit Bruno.

 » Oui tant que je demeure parfaite  » dit Sophie.  » Mais que veux- tu nous dire  » ajoute Babar. Mais Sophie reste muette.

Ils veulent tous s’amuser. Sophie leur propose une course de chevaux. Ils arrivent ensemble sur la ligne d’arrivée.

 » Tu as déchiré ta socquette Sophie.  » dit Babar.  » Ce n’est pas de chance soupire Sophie.  »  » Sais- tu où nous pourrions dormir ? « dit Babar. Sophie leur propose de s’installer dans sa maison de poupée.

Les amis ont du mal à trouver le sommeil. Il y a une lampadaire au-dessus qui illumine la pièce et les empêche de dormir. Barbar entend tout à coup des pleurs tous proches. Il reconnait Sophie. Il appelle ses amis. Ils vont ensemble dans la chambre de Sophie qui est vide. Ils décident donc de partir à la recherche de la poupée.

Ils vont vers la fabrique de jouets toute proche d’où partent les pleurs de Sophie. La porte est fermée à clef. Babar aperçoit Sophie entourée d’autres jouets.

 » Morpho va arriver dit Sophie !  Sauvez vous !  » .  » Qui est Morpho ?  » demandent les amis.

Sophie explique que Morpho est un robot.  Il veut tous nous désarticuler.

 » Nous allons lui tendre un piège !  » dit Babar. S’il a un circuit nous pourrons l’arrêter. Lorsque le robot arrive méchant vers eux, ils l’aspergent d’eau. Le voilà donc court-circuité.

Babar explique à Morpho que les choses ne sont pas toujours parfaites. Quand quelquechose est abîmé il ne faut pas le détruire, mais essayer de le réparer. Morpho le comprenant décide de casser le désarticulateur.

A présent tous les jouets sont devenus les amis de Babar. Ils n’ont jamais été si contents.

s_u_01_10196_01_05

Conte écrit et publié le 22 Novembre 2008 par Chantal Flury d’après une Histoire de Chez Hachette  » Babar « .background-2008_039.jpg

 

 


Autres articles

Répondre

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops