Mahée, 2 ans et demi, va faire du sport.

Mahée, 2 ans et demi, va faire du sport. dans Ilona, Mahée, Mila, Mots d'enfants,. 525h7fnj 

Mahée, 2 ans et demi, va faire du sport.

 » Regarde Papy,  j’ai des chaussures qui courent vite !  » dit Mahée.

Et Mahée se met à courir avec des baskets toutes neuves achetées par sa maman, pour montrer l’exploit… de ses chaussures…

 

                                         

Mots d’enfant écrits et publiés le 29 Septembre 2008 par Chantal Flury.background-2008_039_thumb dans Ilona, Mahée, Mila, Mots d'enfants,.


Archive pour septembre, 2008

LA BELLE ET LE CLOCHARD 2

     LA BELLE ET LE CLOCHARD 2 dans La Belle et le Clochard. 492[1]                       494[1] dans La Belle et le Clochard.             495[1]  

LA BELLE ET LE CLOCHARD 2.

 

Dans la maison, maintenant Matthieu, le bébé a bien grandi. Il s’amuse avec Eléais, et ses trois petite soeurs, Luna, shopi, Wilma. Eléais déteste prendre un bain et obéir. Quand il fait des bétises, on l’attache à la niche au fond du jardin. Il rêve d’être vagabond. Il ne pense qu’à jouer.

Quand Matthieu met un canotier, Eléais attrape le chapeau et le déchicte. Bruno confisque le canotier lorsqu’il le peut. Ce jour là Matthieu jette la balle par la fenêtre. Eléais saute par cette dernière, va chercher la balle et revient couvert de boue.

Eléais sait qu’il a mal fait et qu’il va être puni. Bruno l’attache à la niche au fond du jardin et il déteste cela. Quand Clochard lui apporte son repas, Eléais lui dit qu’il veut vivre dans la rue. Clochard lui répond :  » dehors la vie est dangereuse.  » Il est seul dans la niche lorsqu’il aperçoit Coquette qui pointe le bout de son nez à travers la palissade. Eléais est séduit mais Coquette est déjà partie. Eléais finit par casser sa chaine et la rejoint.

Le lendemain lorsque belle sort avec le repas d’Eléais, il a disparu. Belle ne comprend pas pourquoi Eléais s’est enfui.

Eléais a suivi Coquette jusqu’à un terrain vague. Eléais peut jouer, se salir, baver, c’est un vrai paradis. Mais un gros chien méchant se pose devant lui.   » Quel est ton nom ? »lui dit il.  » Je m’appelle Eléais « .

Bruno et Karine se sont, à la maison,  maintenant aperçu de la disparition d’Eléais.  » Comment le retrouver ? » Tu as appelé la fourrière pour savoir s’il y était, dit Karine. Bruno part à sa recherche avec Belle et Clochard.

Pendant ce temps Eléais a suivi le gros chien. Pour le mettre à l’épreuve,  le gros chien lance une boite à travers une palissade et demande à Eléais d’aller la chercher. Eléais réussit à récupérer la boite en passant à côté de méchants chiens sans les réveiller. Mais il fait tomber en sortant une poubelle. Les chiens sont réveillés.

Pendant ce temps l’homme de la fourrière a attrapé Coquette. Le gros chien  nargue l’homme de la fourrière qui l’attrape dans son filet. Le gros chien arrive à briser le manche et à se sauver. Coquette est libre. L’homme voit Eléais qui affolé par les chiens arrive et passe en courant.

Toute la troupe va au parc se remettre de leurs émotions. Fier Eléais dit qu’il sera le meilleur chien de tous les temps. Les chiens lui disent qu’il ne pourra jamais se comparer à Clochard qui vivait autrefois dans la rue. Il en est parti car il a rencontré cette fille, Belle.

Eléais est surpris et pense étonné que  son père était un chien de la rue… Encore ébahi, Eléais part et Coquette le suit. Elle ne comprend pas pourquoi Eléais préfère la rue à sa famille. Elle a connu cinq familles. A chaque fois qu’il y avait un bébé, elle était mise à la rue.

Pendant ce temps, Bruno, Karine, Belle et Clochard sillonnent les rues. Aucune trace d’Eléais. Le soir Eléais et Coquette manquent de se faire écraser par une voiture en traversant une route. Coquette lui crie  » Attention ! » Elle a compris combien Eléais comptait déjà pour elle. Elle l’emmène dans un restaurant qu’ elle connait et ils mangent tous deux à leur faim. Coquette pose un baiser sur le museau d’Eléais.

Eléais et Coquette repartent.   » Regarde ma maison  » dit Eléais. Juste à ce moment Clochard et Belle, Bruno et Karine arrivent bredouille de leur recherche. Clochard a l’oreille basse.  » Clochard est ton père ?  » lui demande Coquette. Elle court vers la maison, Eléais lui emboite le pas. Par la fenêtre, Eléas voit toute sa famille mais il dit à coquette qu’il a besoin de vivre libre.  » Comment peut on quitter une telle famille ?  » dit Coquette.

Eléais et Coquette retrouve le lendemain la bande de chiens au parc. Bruno, Karine, Clochard et Belle, tante Martine et ses deux chats mangent avec une nappe sur l’herbe. Tante Martine essaye de les réconforter.  » Eléais va être retrouvé, j’en suis sûre.  » Le gros chien sait alors que clochard est son père. Il est furieux.  » Tu vois les gens là bas vas y et vole le rôti  qui est sur cette nappe !  »

Eléais, dans un passage éclair, vole le rôti. Espèce de monstre crie tante Martine. Clochard mécontent s’élance à la poursuite de son fils. Clochard rattrape rapidement Eléais. Clochard s’excuse de ne pas avoir dit la vérité à son fils.  » J’ai trouvé l’amour.  » lui dit-il. Clochard essaye de résonner Eléais lorsque le gros chien arrive furieux.   » Tu connais le chemin de la maison Eléais « , dit Clochard. Il sait que ça ne sert à rien d’insister. Le gros chien retire son collier à Eléais et tous le félicitent.

Clochard s’explique avec Belle. Il espère qu’Eléais deviendra raisonnable.  Coquette est fâchée.  » Comment as -tu pu faire celà ?  » C’est ton père, va avec lui. Eléais ne veut rien entendre.  Alors Coquette part seule. Eléais ne veut pas la perdre.  » Coquette, revient ! « lui crie-t-il. Coquette est surprise par son appel.

C’est alors que surgit l’homme de la fourrière. Il attrape Eléais. Ce dernier appelle au secours le gros chien. Le gros chien s’éloigne indifférent. « ¨Pas de collier ton sort est bon.  » dit l’homme de la fourrière. Et en route !Coquette va prévenir Belle et Clochard de ce qui vient d’arriver. Clochard s’élance avec elle vers la fourrière.

Une mauvaise surprise attend Eléais. Le méchant chien est là et reconnait Eléais. Il grogne prêt à sauter sur lui. Au moment où il va l’attraper, Clochard arrive. Il ouvre la porte, attire le méchant chien au fond de la cage. Puis ressort en claquant la porte. Le méchant chien reste prisonnier à l’intérieur de la cage.

Eléais en chemin se tourne vers son père et lui dit  » Je n’aurais pas dû partir !  » Il remercie Coquette de l’avoir sorti de là. Toute la famille est dans le jardin pour saluer Eléais à son retour. Bruno et Karine rient heureux ainsi que Matthieu.

Coquette est restée à la grille.  Soudain Eléais l’aperçoit et aboye.  Alors Bruno va chercher Coquette et lui demande de vivre avec eux.   » Bienvenue, Coquette !  » .La famille s’est agrandie…

Conte écrit et publié le 27 Septembre 2008 par Chantal Flury d’après le film de Disney. background-2008_039.jpg

qepvjvtd

Belle et Eléais.                                                        

 

LA BELLE ET LE CLOCHARD 1.

                   LA BELLE ET LE CLOCHARD 1. dans La Belle et le Clochard. 492[1]                           493[1] dans La Belle et le Clochard.                      Present

LA BELLE ET LE CLOCHARD 1.

    

Bruno un jour de Noël offre en cadeau à Karine un bébé cocker ainsi qu’un beau collier et un panier pour la belle petite chienne. Elle est appelée Belle. Elle grandit vite. Elle est très aimée, sa famille adoptive s’occupe d’elle et elle s’amuse beaucoup.

Un après midi Belle aperçoit un chien inconnu. Il a un poil revèche et ne porte pas de collier.  » que vient-il faire ?  » se demande belle.

 » Je m’appelle Clochard «  lui dit-il. Il tombe amoureux et décide qu’il va la revoir.  » Nous allons nous revoir, Belle. »

Le jour suivant en entrant dans la chambre Belle voit un berceau. Tout se passe bien avec le bébé, nouvel arrivé dans la famille. Quelques mois plus tard,  Bruno et Karine veulent partir en vacances et demande à leur tante Martine de venir garder Belle et le bébé. Elle apporte avec elle deux chats siamois Si et Am. Ils disent en arrivant à Belle qu’ils n’aiment pas les chiens. Tante Martine n’aime pas également les chiens.

Dès que tante Martine quitte le salon, les deux chats  sautent à travers la pièce. Tante Martine accuse Belle des dégats occasionnés et la chasse à coups de balai au dehors.

Belle décide de s’enfuir. Mais dans la rue, elle rencontre de méchants chiens qui sont prêts à la dévorer. Clochard apparaît  et se bat pour elle contre ces brutes . Belle est contente d’avoir été secourue.

Clochard l’emmène dans un restaurant qu’il connait. Belle mange à sa faim. Après le diner, ils s’endorment dans un parc au dehors.

En compagnie de Clochard, Belle visite la ville. Clochard s’élance d’un seul coup au milieu d’un poulailler. Furieux, le propriètaire appelle la fourrière. Clochard s’échappe mais Belle est capturée et enfermée. Elle est emmenée à la fourrière. Le lendemain Belle est ramenée chez elle. En effet le numéro de téléphone de son domicile est inscrit sur son collier. Tante Martine appelée par la fourrière est en colère contre Belle. Elle l’attache au dehors près d’une niche.

Belle a du mal à dormir. Tout à coup la nuit elle voit un rat se faufiler dans la chambre du bébé. Par chance la porte de la cuisine est ouverte et Clochard qui était à proximité, appelé par Belle, le voit et  grimpe les escaliers jusqu’à la chambre du bébé. Belle brise sa chaîne et le suit. Clochard attrape l’énorme rat et le tue.

La tante réveillée par le bruit ne voit que les chiens et les chasse à coups de balai. Tante Martine appelle la fourrière qui emmène Clochard. Quant à Bruno et Karine, ils  arrivent de voyage.

Belle montre le rat qui voulait attaquer le bébé. La tante Martine dit  » J’ai pensé que Belle et Clochard voulaient attaquer le bébé.  » Elle a été injuste et s’en repend.

Vite, je dois récupèrer Clochard, dit Bruno avant son arrivée à la fourrière.  Bruno et Karine prennent la voiture et  y parviennent. Délivré,  Clochard est invité à venir vivre avec eux. Belle pense que c’est une très bonne idée.

Quand Noël arrive quatre chiots sont sous le sapin…

Conte écrit le 27 Septembre 2008 par Chantal Flury, d’après un film de Disney.background-2008_039.jpg

 

       51A3JSF6HFL._SL500_SS100_          51B3ENYSEGL._SL500_SS100_

                                 

LE PETIT LION.

                         mercredi1.jpg

LE PETIT LION, CRINIERE ROUSSE.

LE PETIT LION. dans crinière rousse. 858[1]                             __Leo9 dans crinière rousse. 

 

Crinière Rousse vivait au Zoo de Sanary sur Mer avec bien d’autres animaux sauvages. Il n’avait jamais connu la savane car il était né dans un zoo. Il essayait de rugir car il était fier mais il n’y parvenait pas. Son père lui racontait ses aventures dans la savane africaine et il aurait voulu lui ressembler.

Crinière Rousse pensait que s’il avait vécu là bas, il aurait pu rugir. Mais son père ne voulait pas quitter le zoo car sa vie était, disait-il,  maintenant ici.

La vie était agréable au zoo. Ils avaient chaque jour à manger. Les animaux avaient un endroit pour dormir sans être chassés qui était nettoyé chaque jour. Ils voyaient toute la journée des visiteurs. Après leur départ, les animaux pouvaient se reposer et communiquer entre eux.

Néanmoins, Crinière Rousse déprimait. Il était convaincu qu’il ne serait jamais comme son père. Il l’admirait et voulait être aussi fier et courageux que lui.

Crinière Rousse vit quelques caisses. D’autres animaux lui avaient dit qu’elles repartaient pour l’Afrique. Il se cacha donc à l’intérieur en espèrant partir pour la savane. Il pensa qu’il reviendrait ensuite au zoo fier et courageux et qu’il saurait alors rugir.

Le camion lorsqu’il se réveilla roulait sur l’autoroute. Crinière Rousse se mit à regretter son imprudence. Il paniqua.  » Papa, au secours, vient me chercher criait-il ! « Son père entendit l’appel désespéré de son fils. Il courut après le camion. Son fils avait besoin de son aide, il ne pourrait survivre seul dans la savane.

Des animaux, le serpent, la girafe, la souris, l’écureuil, le castor etc…partirent avec lui à la recherche de Crinière Rousse et traversèrent la ville. Ils sautèrent, pour aller plus vite, à l’arrière d’un camion bâché. Le camion s’arrêta et les animaux partirent dans les rues de la ville à la recherche de l’imprudent. Ils eurent du mal à trouver leurs repères.

Ne l’ayant pas trouvé, ils arrivèrent au port. Tous les animaux sautèrent sur le pont d’un bâteau. Le capitaine du bâteau en les voyant se sauva. Après un long moment, ils réussirent à faire fonctionner les machines et à diriger le bâteau.

Ils s’élancèrent à la poursuite du cargo qui transportait Crinière Rousse. Ces animaux du zoo allaient faire le plus grand voyage jamais réalisé.

Après une traversée difficile, ils accostèrent enfin. Ils demandèrent au père lion  » Que fait-on maintemant. » Mais le père n’en eut aucune idée car il ne connaissait pas la savane.

Il avait menti et raconté toutes ces histoires pour épater les autres animaux et surtout son fils, Crinière Rousse. Les autres commencèrent à prendre peur. Ils voulaient rentrer au zoo. Il y avait ici d’étranges félins hostiles. La gentille girafe les convainquit d’aider le père lion.

Le père lion entendit soudain Crinière Rousseau au loin. Il courut et il aperçut son fils épuisé qui était prêt à se laisser mourir.  » Papa tu m’as enfin trouvé ! » lui dit-il. Crinière Rousse était heureux d’avoir son père à ses côtés.

Le père lion dit à son fils :  » Je suis désolé de t’avoir menti, mais je n’ai jamais vécu dans la savane. » Crinière Rousse était déçu par l’aveu de son père.

Tous furent attaqués par d’autres animaux qu’ils trouvèrent étranges mais le père lion rugit si fort qu’il les impressionna. Ils réussirent à s’échapper et reprirent le bâteau en sens inverse en toute hâte.

Crinière Rousse admirait à nouveau de son père. Seuls les lions courageux poussaient de tels rugissements. Le père et le fils avaient montré chacun beaucoup de courage. Le père lion était fier aussi de son fils et cette séparation, le danger passé, les avait rapprochés.

Conte écrit et publié le 22 Septembre 2008 par Chantal flury.background-2008_039.jpg

animal_033.gif      94ot44xx                         Castor_3                                180px-Mouse-19-Dec-2004

 

                                       m1dh6bxs 

 

 

La girafe, l’écureuil, le castor, la souris, le serpent.

 

LE PETIT COCHON.

 

 

mdr-cochon.gif 

LE PETIT COCHON, PORCELET.

Porcelet était entrain d’écrire un texte sur son ordinateur et comme il aimait les dessins, il le décorait. Tout à coup, il aperçu ses amis au dehors en regardant par la fenêtre : l’âne Bourriquot, le tigre Tigrus,  le lapin Lapinus, l’ours Winnie.

Porcelet abandonna aussitôt son texte et sa décoration, pour aller les rejoindre.  » Je continuerai demain » se dit-il. Il trouve Lapinus sur une branche d’arbre entrain de jouer du violon près d’une ruche.  » Que fais-tu lui dit Porcelet ? ». « J’invite les abeilles à trouver une nouvelle maison. » lui répond ce dernier.  » Que fais-tu Tigrus ? » demande Porcelet.  » Je tiens la nouvelle ruche haute, pour que les abeilles la voient et l’acceptent comme une nouvelle maison. »  » Mais pourquoi ? « demande Porcelet. » Pour récolter le miel. » répond Winnie.  » Puis je vous aider ?  » demande Porcelet. Winnie lui répond  » Quand tu seras plus grand « . Les explications s’arrêtent là.

En effet, soudain les abeilles sortent toutes de la ruche car elles sont excédées par le bruit du violon de Lapinus. Elles sont furieuses. Elles s »engouffrent pour avoir la paix dans la nouvelle ruche. Les amis sont contents, ils se saisissent du miel qui est dans la première ruche. Ils sont tellement préoccupés à se gaver de miel qu’ils ne voient même plus Porcelet.

Porcelet se sent seul et abandonné. Il part triste dans la forêt car il se rend compte que ses amis n’ont pas besoin de lui. Pendant ce temps les gourmands continuent à manger du miel. Mais les abeilles décidément préféraient leur première ruche. Elles y repartent en n’oubliant pas de poursuivre les intrus qui les ont dérangés. Les amis détalent à toutes  jambes. Vite chez Porcelet disent-ils. C’est la maison la plus proche où nous pourrons nous protéger. Heureusement Porcelet a laissé la porte ouverte. Ils entrent précipitamment dans la maison, entendant encore le bourdonnement des abeilles à leurs oreilles. Ils se cachent pour ne pas être vus et se sentir protégés sous les couvertures du lit de Porcelet. Ils ont été malgré tout un peu piqué par les abeilles. Mais ils ont échappé au pire !

Puis, enfin détendus et se sentant hors de danger, ils sortent du lit. Ils remettent en marche l’ordinateur que Porcelet avait laissé en veille. Ils lisent les écrits et regardent la jolie décoration que Porcelet a faite. Ils l’attendent en vain.

Comme Porcelet ne rentre pas à la maison, les amis partent à sa recherche en se séparant pour avoir plus de chance de le retrouver. Porcelet s’était perdu. Triste et désemparé, il avait marché droit devant lui sans prêter attention au chemin qu’il parcourait.

Soudain Winnie qui a retrouvé Porcelet apparaît avec lui. Porcelet va enfin être près de ses amis.  Ces derniers l’enlacèrent tous tendrement heureux de le retrouver.

Porcelet est ravi aussi car contrairement à ce qu’il avait pensé, il avait vraiment de véritables amis.

Il faut fêter ces retrouvailles dit Porcelet. Chacun prit une glace que Porcelet avait dans le congélateur et y ajouta de la crème chantilly. Les amis sont heureux et tous éclatent de rire en écoutant les histoires de la poursuite des abeilles que chacun raconte à sa façon.

Puis Winnie emmène Porcelet  et lui dit  » Maintenant tu prendras part à tous nos projets.  » Porcelet les embrasse tous car il est le plus heureux des petits cochons.

Conte écrit et publié le 22 Septembre 2008 par Chantal Flury.background-2008_039.jpg

LE PETIT COCHON. dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie. uzeg06py                            Ursus arctos ; Aspe, Pyrénées, France                             to_ane-1467 dans Porcelet, Bourriquot, Tigrus, Lapinus, Winnie.                                           Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris)

Une truie et son petit

Lapinus, Winnie, Bourriquot, Porcelet, Tigrus.

 

 

ALADIN ET LA LAMPE MAGIQUE.

 

 

ALADIN ET LA LAMPE MAGIQUE.

AladdinDisney

 

Dans les pays où il fait très chaud, il y avait un vilain Monsieur magicien, un vizir nommé Jafar, avec un turban et une pierre bleue sur le front et une moustache noire pointue,  qui voulait avoir toujours plus d’argent. Il aimait l’or, il était même prêt à tuer pour en récupérer.

On avait dit à Jafar qu’une lampe magique existait et qu’elle avait le pouvoir d’exercer trois voeux à celui qui l’avait trouvée. Elle était dans une caverne et il ne fallait pas être méchant et avoir un coeur pur pour pouvoir y entrer.

Jafar voulait utiliser ses pouvoirs magiques pour récupèrer la lampe.

Aladin était un jeune homme très pauvre, il avait faim car il n’avait pas d’argent pour s’acheter à manger. Mais il était gentil et honnête.

Le Sultan qui dirigeait le pays était très inquiet. Sa fille Badroulboudour refusait d’épouser l’homme que son père avait choisi. Badroulboudour parlait à son tigre Rajah en lui demandant ce qu’elle devait faire. Je ne veux, dit-elle, me marier que par amour. Elle prit les vêtements d’une jeune servante et s’enfuit du palais. Elle laissa son tigre qui était triste. Elle allait découvrir hors du palais un monde qu’elle ne connaissait pas…

Badroulboudour prit une pomme sur un étalage et la donna à un petit garçon affamé. Le marchand lui dit:  » as-tu de quoi payer ? « Je n’ai pas d’argent mais le sultan m’en donnera.

Jafar, le vizir pendant ce temps demanda à la magie de lui faire voir le jeune homme qui pourrait entrer dans la grotte et il vit l’image d’Aladin. Jafar découvrit le lieu où Aladin habitait et il le fit capturer pour se servir de lui.

Badroulboudour qui était là ordonna aux gardes de le relâcher. Les gardes reconnurent la princesse. Ils dirent que cet ordre venait de Jafar et qu’ils étaient obligés de se saisir de lui. Ils emmenèrent Aladin. Elle courut chez Jafar. Je suis désolé, répondit-il,  mes hommes l’ont pris pour un voleur et tué. Badroulboudour partit dans sa chambre et pleura.

Jafar avait menti Aladin était vivant. Il était enfermé dans une prison du palais. Jafar se fit passer pour un prisonnier et lui dit qu’il pouvait l’aider à sortir vers la liberté. Aladin accepta. Quand il fut au-dehors, Jafar le conduisit à la caverne et lui demanda d’aller pour lui chercher la lampe. Service que bien sûr Aladin accepta.

Aladin entra avec son singe. Il vit des bijoux et de l’or. Il rechercha la lampe dont Jafar lui avait parlé. Il se saisit de la lampe en la voyant. Mais lorsqu’il arriva près de Jafar, ce dernier lui arracha la lampe des mains. Son singe sauta sur Jafar et le mordit. Jafar lâcha la lampe et la caverne se referma sur Aladin et son singe.

Pour essayer de voir dans le noir de la caverne Aladin s’empara de la lampe et un génie en sortit. » Ai-je le droit de faire trois voeux dit Aladin.  » Oui  » lui répondit le génie. » Je voudrais être prince » dit Aladin.

Aladin fut aussitôt changé en prince. Il alla voir le roi et lui demanda d’épouser sa fille dont il était tombé amoureux. Badroulboudour ne le reconnut pas avec ses beaux habits. Aladin lui demanda de venir en promenade sur un tapis magique. Badroulboudour était séduite et trouvait que ce prince était beau et ressemblait à Aladin.

Pendant ce temps,  Jafar voulait attraper Aladin. Il y réussit. Mais Aladin put frotter la lampe et appeler à son secours le génie qui y était enfermé.

Alors, Aladin arriva au secours du roi que Jafar avait aussi saisit. Cependant, il fit tomber la lampe et Jafar s’en empara.  » Dorénavant vous serez mes esclaves » dit Jafar. Ce dernier  frotta la lampe et demanda à être le plus puissant du monde. Mais Aladin lui dit que c’était le génie qui était le plus puissant du monde.  » Tu as raison  » dit l’orgueilleux Jafar et je souhaite devenir un génie. Jafar avait oublié qu’il serait enfermé dans la lampe et qu’il devrait servir un maître.

Jafar fut absorbé lors de son souhait par la lampe. Aladin avait gagné. Le génie qui s’y trouvait retrouva sa liberté et pu parcourir le monde.  Le roi accepta la demande en mariage d’Aladin qui épousa la princesse. Aladin pria le génie avant qu’il parte d’accéder à son troisième et dernier voeu…

ALADIN ET LA LAMPE MAGIQUE. dans Alladin et la lampe magique. utfeu66[1]                s_m_01_10612_01_02 dans Alladin et la lampe magique.

 Lampe d’Aladin.

Histoire écrite et publiée le 21 Septembre 2008 d’après un conte des Mille et Une Nuits.        

background-2008_039.jpg

 

 

LES FEES.

LES FEES.    image74           Gifs       LES FEES. dans Divers contes et poésies. 1nwt1ggr

J’adore les fées. J’aime aller regarder leurs images sur intermet. Maman nous lit quelque fois des histoires. Elles sont très belles et ont une baguette magique. Elles sont toutes jeunes comme maman que j’aime. Maman dit qu’elles n’exitent que dans un pays imaginaire.

Les fées vivent dans ce pays et ne se transforment jamais. Elles restent toujours telles qu’elles sont et ne vieillissent jamais. Elles ont des ailes et jettent de la poudre magique avec leur baguette. Elles vont avec leurs ailes comme des oiseaux et elles ont l’apparence des êtres humains.

Elles jouent ensemble toute la journée car c’est très amusant de voler. Elles vont dans les champs, se penchent sur les fleurs, traversent les points d’eau et elles s’amusent tout le temps. Elles ont des rires cristallins.

Les fées ne doivent surtout pas perdre leurs ailes ! Elles ne seraient plus des fées. Il faudrait leur recoudre des ailes faites de tissus. De plus, ils ne faut surtout pas qu’elles trempent leurs ailes dans l’eau car elles couleraient et se noiraient. En effet,  avec des ailes mouillées, il est impossible de voler. Les fées ne savent pas comme moi nager !

Ils faut aussi qu’elles fassent attention aux oiseaux de proie car ils les mangeraient. Ces oiseaux leur donneraient un grand coup de bec dans le dos et elles tomberaient sur le sol et se feraient mal ou ils les attraperaient pour les emmener dans leur grand nid.

Lorsqu’elles sont fatiguées de voler, elle s’assoient sur un oiseau gentil et elles se reposent. Elles volent aussi avec les beaux papillons et s’amusent avec eux.

Il y a aussi une fée appelée clochette. Lorsqu’elle se déplace, elle scintille et elle fait un bruit de clochettes.

Les fées approchent les humains  et maman dit qu’elles inspirent les poêtes. Elles se déplacent avec le souffle du vent. S’il souffle fort, elles vont plus vite.

Les fées ont une maison dans le pays imaginaire où elles se retrouvent pour manger les même aliments que ceux que j’aime et surtout les fruits avec plein de crème chantilly. Elles font des siestes aussi l’après midi lorsqu’elles sont fatiguées et la nuit elles dorment car elles ne verraient pas clair pour voler. Elles auraient un accident.

Elles boivent du lait chaud avec du chocolat le matin et mangent des tartines avec du beurre et de la confiture. ou si elles aiment le thé, elles boivent du thé comme maman. Après avoir mangé elles font la vaisselle.

.

Conte écrit et publié le 21 Septembre 2008 par Chantal Flury d’après des mots d’enfants.

background-2008_039.jpg        Serenity         Beautiful Unicorn & Little Fairy Girl

NOUS NOUS PRESENTONS.

NOUS NOUS PRESENTONS. dans Ilona, Mahée, Mila, présentation. nnc2vps55033c28c

                                                    Ilona, Mahée et Mila.

NOUS NOUS PRESENTONS :

 

NOUS SOMMES TROIS SOEURS :

image74

JE SUIS ILONA.

063.jpg

Je suis Ilona. J’aurai 4 ans l’année prochaine au mois d’Avril. Je suis brune aux yeux noirs. J’ai une peau dorée et je prends très vite le soleil. Je suis très malicieuse. Je sais tirer la langue et faire des grimaces. Depuis 2 ans et demi, je vais à l’école maternelle. Mon papa y va aussi car il est professeur.  Je suis secrète et n’aime pas raconter ce qui se passe dans cette école. J’adore mes deux soeurs.

J’ai eu 5 ans le 05 Avril 2009. Mon papa et ma maman m’ont acheté un gros gâteau d’anniversaire et comme je suis gourmande j’en ai beaucoup mangé. J’ai eu plein de cadeaux ! Comme il faisait très beau nous étions installés dans le jardin. Mon cousin Arsène et ma cousine Adèle étaient invités avec leurs parents. Nous avons pu toute la journée avec mes soeurs jouer et courir dans le jardin et dans la maison… Le soir j’étais un peu fatiguée…

J’ai eu 6 ans le 05 Avril 2010. Maman m’a préparé un gros gâteau et j’ai eu de beaux cadeaux ! Je suis maintenant dans la grande section de maternelle et l’année prochaine, je rentre à la grande école ! Je choisis les vêtements que j’aime. Je suis très coquette ! J’aime aussi le noir et le gris comme mes copines d’école ! Le mercredi, je fais du sport et je suis souple !

Aujourd’hui 05 Avril 2011, j’ai encore grandi. Eh oui ! J’ai 7 ans ! Je suis rentrée cette année au CP et j’ai des devoirs le soir à faire à la maison. Ce n’est pas toujours facile… Heureusement, lorsque je ne sais pas, la famille me vient en aide… J’ai eu beaucoup de cadeaux ce 05 Avril et ça a été un plaisir pour moi de les ouvrir et les découvrir ! J’ai fêté mon anniversaire à la maison et je me suis super bien amusée ! Je suis née le même jour que mon petit cousin, Nathan, qui a eu un an aujourd’hui.

J’ai eu 8 ans le 05 Avril 2012 !  J’ai grandi ! Et pour fêter mon anniversaire, j’ai fait une grande fête à la maison avec mes amis !…Et j’ai reçu de nombreux cadeaux !…

Déjà !…Nous sommes en 2014 et le 05 avril 2013,  j’ai eu 9 ans. Puis le 05 Avril 2014, 10 ans… Maman et papa ont organisé une fête avec les 3 amies et l’ami que j’ai invités à la maison pour dormir et manger le soir du jour de mon anniversaire… J’ai eu droit à un gros gâteau avec 10 bougies… Et le lendemain nous sommes tous partis faire de l’accrobranche dans le département des Yvelines… C’était super ! Nous avons eu des sensations fortes et parfois un peu peur… Nous avons été de véritables aventuriers et maman n’a pas manqué de nous filmer avec son IPhone !…Et en plus j’ai eu de beaux cadeaux !…

Le 05 Avril 2015, j’ai eu 11 ans. J’ai invité 5 amies pour mon anniversaire à la maison. Papa et maman nous ont conduites à la patinoire. Nous nous sommes énormément amusées. Puis en rentrant nous avons mangé mes gâteaux d’anniversaire. Mes amies ont pu rester et dormir à la maison. Nous avons bien discuté ! Puis j’ai continué à le fêter d’autres jours avec mamy Michèle, ma tata, ma cousine Adèle et mon cousin Arcène. Puis encore un autre jour avec mon autre papy et ma mamy. C’était super ! J’ai eu plein de belles choses et le plaisir d’être fêtée !

En 2016, j’ai eu 12 ans et maintenant le 05 Avril 2017,  j’ai 13 ans. J’ai de la chance car je suis en vacances et avec mes parents et mes soeurs je suis allée à Center Parc où je peux participer à plein d’activités soit avec mes soeurs , soit avec mes parents et mes soeurs. De plus pour mon anniversaire, j’ai demandé un bel appareil photo numérique. A Noël j’avais demandé le pied pour pouvoir le poser dessus. Plusieurs personnes de la famille ont participé à cet achat. Je peux faire plein de belles photos ! J’adore !

 

 

 

image74

JE SUIS MAHEE.

062.jpg

 

Je suis Mahée, je viens d’avoir 3 ans le 24 Octobre 2008. Je suis blonde et j’ai un teint plus clair qu’Ilona. J’ai aussi les yeux noirs. Pour mon âge je suis grande et je suis presque de la même taille qu’Ilona. Dès que j’ai pu parler, j’ai surnomé Ilona , Mayo et ce surnom je continue à lui donner avec mes parents.  Je me bats de temps en temps avec ma soeur, Ilona, car je veux lui montrer que je suis très forte. Depuis cette année, je vais à l’école maternelle et j’aime beaucoup cette école.  J’y ai rencontré de nouvelles amies et ma maîtresse est gentille. J’aime parler de ces amies avec ma famille et de tout ce que j’apprends de nouveau.

Aujourd’hui 24 Octobre 2009, j’ai 4 ans. J’ai déjà reçu beaucoup d’appels téléphoniques de personnes qui me souhaitaient mon anniversaire. J’ai encore grandi!.. Je suis presque aussi grande que ma soeur Ilona. Et je suis très forte… A la récréation de l’école, je fais règner la loi et personne ne m’embête!… Je vais fêter cet anniversaire, aujourd’hui samedi, avec les amis et les amies de mon école et demain, en Normandie, avec papa et maman. Je vais bien m’amuser ! Et j’aurai aussi plein de cadeaux.

Eh ! Oui… J’ai encore grandi ! Je viens d’avoir 5 ans le 24 Octobre 2010. J’ai reçu de très beaux cadeaux que j’ai ouverts avec impatience !

Une année de plus depuis le 24 Octobre 2011. Un secret,  je vais maintenant à l’école primaire ! J’ai déjà plein d’amis et d’amies. J’ai eu de beaux cadeaux dont des vêtements pour mon anniversaire. Comme j’aime ceux qui sont roses, mes amis et la famille les ont choisis dans cette couleur… Je peux maintenant faire un défilé de mode… en plus des pièces de théâtre que j’organise avec mes soeurs pour papa, maman et leurs amis…

Je viens d’avoir 7 ans  le 24 Octobre 2012. Eh oui les années passent vite ! J’ai reçu plein de vêtements surtout roses car j’adore le rose et des jouets ! J’étais très heureuse ! C’est bien dommage que ce ne soit pas tous les jours mon anniversaire ! … Enfin c’est bientôt celui de ma petite soeur ! …

Je vous retrouve cette année encore. J’ai 8 ans depuis le 25 Octobre 2013. J’ai bien fêté mon anniversaire et eu beaucoup de cadeaux ! Et de plus, je suis en vacances !… Tout est parfait. A l’école tout va bien… Mais je suis un peu bavarde… Et la maîtresse n’aime pas ça… Bisous à tous.

Je grandis, je grandis, je grandis… Je viens d’avoir 9 ans et je suis aussi grande que ma soeur Ilona. J’ai fêté mon anniversaire avec papa, maman et mes soeurs… C’était très agréable et j’ai été gâtée avec plein de cadeaux. Et maintenant je pars chez ma grand mamy… Elle a un chien et des chats. Je vais pouvoir m’amuser avec eux. J’ai demandé, en plus, un petit chat pour mon anniversaire mais papa n’a pas l’air trop d’accord…On verra…

Une année de plus ! J’ai eu 10 ans le 25 Octobre 2015. Maman a fait pour mon anniversaire un gâteau au yaourt, le soir en rentrant du travail et j’ai soufflé mes bougies ! J’ai eu les cadeaux que je désirais. Je dois encore recevoir une tablette de papy et mamy lorsque je les verrai la prochaine fois. Je l’attends avec impatience ! J’ai aussi deux petits chats à la maison que papa est allé chercher avec nous. Ils sont tous mignons ! Mes soeurs Ilona et Mila sont aussi très heureuses de les avoir…

Que le temps passe vite ! Je viens d’avoir 11 ans le 25 octobre 2016. J’ai fêté mon anniversaire avec toute ma famille ainsi qu’avec mes amies. J’avais demandé un beau sac rouge d’école, en cadeau. En effet, je suis rentrée cette année en 6ème ! Je suis très contente car je commençais à m’ennuyer à l’école primaire. Je travaille bien mais je ne suis pas parfaite dans toutes les matière comme en histoire…J’avais demandé ce dernier cadeau à mon papy et ma mamy. Je ne vous ai pas dit que je joue depuis plusieurs années du saxophone. J’aime bien cet instrument. De plus j’apprends aussi la musique au conservatoire. Tout un programme !

 

 

 

 image74

JE SUIS MILA.

094.jpg

 

Je suis Mila, la plus jeune. Je viens d’avoir un an le 21 Novembre 2008. J’ai également les yeux noirs avec de grands cils. Mes cheveux ont maintenant poussés et ils sont blonds. J’étais brune à la naissance mais ils se sont éclaircis. Je ressemble de plus en plus à Ilona, contrairement à Mahée qui est différente. Je suis trop petite pour aller à l’école. Je vais chez la nourrice.

J’ai encore grandi ! Je viens d’avoir 2 ans le 21 Novembre 2009. J’ai attrapé beaucoup de cheveux et de la force ! Je ne vais pas encore à l’école comme mes deux soeurs mais à la maison, j’aime beaucoup m’amuser avec elles. Papa, cette année, a terminé ma petite chambre et je dors maintenant toute seule.

J’ai eu 3 ans le 21 Novembre 2010. Maman et papa avait invité à la maison mes deux amies de l’école et ses parents. Nous avons beaucoup joué et mes deux soeurs se sont jointes à nous. Eh ! Oui je suis une grande car je vais à l’école maternelle depuis la rentrée. Au début j’ai pleuré mais maintenant je m’y sens comme un poisson dans l’eau !….

De plus le lendemain, j’ai à nouveau fêté mes trois ans avec mon papi, mes mamis, mes tantes, mes amis proches, mes cousins et mes cousines. J’ai soufflé mes trois bougies allumées sur le gâteau ! Et j’ai ouvert tous mes cadeaux avec beaucoup de plaisir.

Aujourd’hui, le 21 Novembre 2011, j’ai quatre ans. J’ai fêté mon anniversaire à l’école avec mes amies. Maman avait fait un gâteau aux pommes et deux gâteaux au chocolat. Je les avais apportés avec des bouteilles de coca cola et de l’orangeade. Pour compléter le tout, j’avais pris des bonbons. Je me suis super bien amusée avec mes amies et la maîtresse. Ce soir j’ouvre mes cadeaux avec papa et maman. Je crois que la joie, m’a un peu énervée !…

Je viens d’avoir cinq ans le 21 Novembre 2012. J’ai reçu, en cadeau, des jouets et des vêtements ! Figurez-vous que je m’habille maintenant dans la taille des six ans car je suis grande ! J’aime beaucoup mettre des pantalons, je suis plus à l’aise pour jouer. A l’école tout va bien, je sais me faire respecter par les autres sinon je me défends et je peux frapper fort…

J’ai 6 ans depuis le 21 Novembre 2013. Je crois que j’ai dû encore grandir cette nuit… J’ai eu plein de beaux cadeaux dont une moto jouet offerte par papa et maman. Je la regardais depuis longtemps !… Papa, le soir de mon anniversaire, a acheté un gros gâteau que nous avons mangé en famille. J’ai commencé la grande école cette année et je suis fière d’avoir appris à lire. Mes deux soeurs sont heureuses de m’aider à cette tâche car elles sont les plus gentilles ! J’ai invité une fille et plusieurs garçons de l’école pour fêter cet anniversaire… Je suis heureuse !

Je viens d’avoir 7 ans ! Un an de plus ! Hier j’ai fêté mon anniversaire avec mon cousin, ma cousine et leur maman et ma mamy. Je me suis faites belle pour ce jour particulier… Ma mamy a apporté un gros gâteaux ! Je me suis régalée. Et maman et papa avaient préparé un bon repas d’anniversaire. J’ai eu plein de cadeaux et c’est bientôt Noël et je vais en recevoir d’autres du Père Noël…

J’ai eu 8 ans le 21 Novembre 2015. Mes deux mamys et mon papy étaient invités par papa et maman. J’avais choisi, avec maman, mon repas d’anniversaire. Elle a préparé ce que je préférais et une de mes mamy a fait un gâteau au chocolat, comme je les aime. J’ai mangé toute ma part. J’attendais avec impatience mes cadeaux avant le repas, lorsque tout le monde était arrivé. Il me semblait, lorsque je les ai découvert, que c’était le plus beau jour de ma vie ! J’ai eu, entre autre, une poussette double et je peux y promener mes deux chats que papa vient de ramener à la maison pour mes deux soeurs et moi. Papa a un peu râlé car j’adore les poussettes. J’en ai plusieurs et lorsque je les mets dans la salle à manger, elles prennent beaucoup de place !  Et puis j’ai remplacé de suite ma housse de couette et d’oreiller pour y mettre ceux des Minions. Je m’y suis même couchée sur le parquet de la salle à manger… Et j’ai eu encore d’autres cadeaux ! J’étais émerveillée ! Maman a pris des photos lorsque je soufflais mes bougies et entrain de jouer !…De plus c’est bientôt Noël ! Je vais pouvoir choisir encore d’autres cadeaux ! quelle chance !

J’ai eu 9 ans le 21 Novembre 2016. Mes mamy et papy étaient invités. Mamy avait fait un gros gâteau au chocolat car je les aime. J’ai eu des jouets dont un pyjama avec des Minions que j’ai porté le soir même pour dormir ! Je suis encore petite et j’aime toujours les jouets… Et bientôt c’est Noël et je vais en avoir d’autres ! Je suis maintenant toute seule à la petite école car mes deux soeurs sont rentrées au collège. Et j’apprends à jouer depuis cette année du piano ! J’aime bien.

 

 


 

image74 

TOUTES LES TROIS.

104.jpg

Nous adorons toutes les trois nos parents, nos mamys et papy, nos tatis et nos oncles,  toute notre famille. Nous sommes bien sûr espiègles. Toute la journée, nous bougeons car nous adorons découvrir le monde qui nous entoure.

Mais le soir, nous aimons nous reposer et entendre un conte raconté, avant de nous endormir, par maman ou mamy Michèle qui vient nous garder lorsque maman s’absente.

Nous avons toutes les trois un cousin Arsène, un peu plus âgé que nous et une cousine Adèle, sa petite soeur que nous aimons beaucoup et qui viennent souvent pour jouer avec nous. Nous avons aussi d’autres petites cousines et cousins dont Timéa et le dernier né Quentin.

image74

Ecrit et publié le 21 Septembre 2008 par Chantal Flury.  background-2008_039.jpg

m4bcxp1i dans Ilona, Mahée, Mila, présentation.

Bonjour tout le monde !

                                            Bonjour tout le monde ! dans Ilona, Mahée, Mila, présentation. nnc2vps5ptmvt3qq dans Ilona, Mahée, Mila, présentation.

                                                  Ilona, Mahée, Mila.

73ordi_fille3d

Ilona, Mahée et Mila vont essayer de vous raconter les histoires qu’elles ont entendues lire par maman ou mamy Michèle le soir avant de s’endormir.

Nous adorons l’ordinateur et nous allons sur google pour faire des jeux, des jeux éducatifs et nous apprenons à lire et à écrire à l’école.

Nous seront toutes les trois contentes d’avoir vos messages. Si nous ne pouvons pas les lire d’autres personnes de la maison nous les lirons.

                                                                  9bmrd41q

Droit de propriété des écrits de Chantal Flury.  background-2008_039.jpg

Conformément au code de la propriété intellectuelle (Loi n° 57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser, reproduire, représenter, modifier, adapter, traduire, copier et/ou distribuer, l’un des quelconques éléments publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur.

Chantal Flury- Tous droits réservés.

                                    

L'Encre de Phoebé |
"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amour, Beauté, Paroles, Mots.
| Les Ailes du Temps
| David Besschops